Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Spirales Feuilletées au Prosciutto, Canneberges et Poires

Publié le par Plume et Fourchette


 

Une petite bouchée facile à faire et qu’on peut préparer d’avance (pratico-pratique!!)
C’est tiré du livre « Qu’est-ce qu’on mange? Techniques pour mieux cuisiner » du chef Véronique Gagnon-Lalanne. En passant, pour ceux qui me demandent, toutes les photos sont de moi.

 

Pour 24 spirales

 

Pâte feuilletée du commerce décongelée 1 boite

Moutarde de Dijon 2-3 c. à soupe au goût 
Canneberges séchées 1/3 de tasse
Prosciutto tranché 1/2 lb
Poires en conserve coupées en dés      2/3 de tasse
Poivre du moulin au goût

1. Préchauffer le four à 400F. Ne partez pas le four tout de suite si vous préparez à l’avance ;) hi hi
2. Au robot culinaire (ou a la main avec beaucoup de patience!!) hacher les canneberges avec le prosciutto.
3. Au rouleau à pâte, abaisser les 2 carrés de pâte feuilletée à 0,5 cm d’épaisseur.
4. Étendre la moutarde sur toute la surface des abaisses et couvrir avec le mélange canneberges-prosciutto. Ajouter les dés de poires et poivrer le tout.
5. Rouler la pâte sur elle-même pour former une petite buche. Ici, vous pouvez placer le rouleau au frigo enveloppé d’une pellicule de plastique pour l’utiliser plus tard.
6. Couper des tranches de 1.5 cm et placer sur une plaque recouverte de papier parchemin.
7. Cuire les spirales de 10 à 15 minutes au four pour obtenir une pâte croustillante et bien dorée.

Publié dans Entrées

Partager cet article

Repost 0

Rôti de palette de veau à l’orange et poireaux sur lit d’orzo au parmesan

Publié le par Plume et Fourchette

Quand on reçoit des amis à souper, il arrive un moment où on est confiné au fourneau et où on ne profite plus du tout de la soirée. Pour remédier à cette fâcheuse situation, il faut planifier un peu et choisir des plats qui demandent un minimum d’attention. Le plat qui répond le mieux à cette définition : le rôti de palette. Mais j’avais envie de quelque chose d’un peu plus « fancy » que la traditionnelle palette de bœuf. Alors voilà la recette que je vous présente aujourd’hui. Le veau est tendre et délicat et se défait à la fourchette. Super facile et super bon!


Rôti de palette de veau à l’orange et poireaux
(Pour 4 personnes)

1 Rôti de palette d’un kg
Poireau 1 moyen 
Oignon ½ 
Jus d’orange frais 150 ml
Bouillon de poulet 125 ml
Moutarde de Dijon 1c. à soupe
Moutarde jaune 1 c. à soupe
Gousses d’ail 2
Romarin frais 2 branches
Flocons de piment ½ c. à thé
Rhum Morgan Spiced 125 ml (ou du vin blanc sec)
Huile et beurre 1 c. à soupe de chaque

1. Dans une cocotte (style Creuset) chauffer le beurre et l’huile à feu moyen. Badigeonner la viande d’un côté avec la moutarde de Dijon et de l’autre avec la moutarde préparée (jaune!). Faire brunir dans la cocotte quelques minutes de chaque côté. Il faut que ce soit bien brun (caramélisé). 

2. Pendant ce temps, couper le poireau en rondelles, hacher l’oignon et l’ail. Retirer la viande, saler et poivrer puis réserver. Mettre le poireau et l’oignon dans la cocotte et mettre le couvercle pour 2 minutes. De cette façon, les sucs de la viande se détachent mieux du fond. Retirer le couvercle, ajouter l’ail et faire revenir 2 minutes. Déglacer avec le rhum.

3. Ajouter le jus d’orange, le bouillon, les flocons de piment et le romarin et remuer pour bien mélanger. Remettre la viande dans la cocotte, couvrir et mettre au four à 325F pour 2h30.

Orzo au parmesan

Vous trouverez l’orzo avec les pâtes alimentaires. Ca ressemble à du riz et cette recette donne un peu la texture d’un risotto.

Beurre 2 c. à soupe
Oignon (ou poirau) ½ haché
Gousse d’ail 1 hachée
Orzo ¾ de tasse
Bouillon de poulet 1 ¼ tasse
Parmesan frais râpé ½ tasse
Feuilles de basilic frais ciselé une dizaine

1. Faire fondre le beurre dans une casserole à fond épais sur feu moyen. Y faire revenir l’oignon pour qu’il soit tendre. Ajouter l’orzo et faire revenir 4-5 minutes (on peut ajouter un peu d’huile d’olive si c’est trop sec). On doit le brunir légèrement.
2. Ajouter l’ail et continuer la cuisson une autre minute.
3. Ajouter le bouillon, porter à ébullition puis réduire le feu pour avoir un léger bouillonnement pour 8 minutes (suivre les indications sur le paquet) ou jusqu’à ce que le liquide soit absorbé. 
4. Retirer du feu et incorporer le parmesan et le basilic.


Publié dans Plats

Partager cet article

Repost 0

Biscuits craquelés au chocolat

Publié le par Plume et Fourchette

Je ne suis pas type biscuit. Vraiment. J’aime ça mais pas à m’en rouler par terre et franchement, j’aime les biscuits plate comme les social thé et truc du genre. Mais ces biscuits là n’ont aucun bon sens! On dirait des brownies. C’est moelleux et tellement chocolat! Je les ai faits avec mon homme, pour mon homme mais je ne suis plus capable d’arrêter d’en manger. J'en ai tout de même sauvé trois pour la séance photo. trop mignons. Je vous les conseille, vous ne serez pas déçu. Vous les verrez sur plusieurs blogs, cette recette vient de Cannelle et vanille.



Ingrédients :

Chocolat mi-sucré 6 oz (j’ai pris des pépites)
Beurre non salé ramolli ¼ tasse plus 2 c. à soupe
Sucre ½ tasse
Œufs 2
Extrait de vanille pure 1 c. à thé
Farine tout usage 1 ½ tasse
Poudre de cacao 2 c. à soupe
Poudre à pâte ¾ de c. à thé
Sel ¼ c. à thé
Sucre en poudre pour rouler les biscuits

1. Faire fondre le chocolat et le beurre. Je le fait au four micro-onde, c’est plus facile qu’au bain-marie. Mettre de côté.

2. Fouetter les œufs et le sucre jusqu’à consistance épaisse. Ajouter la vanille et le chocolat fondu.

3. Dans un autre bol, mélanger la farine, la levure chimique (poudre à pâte), le cacao et le sel. Ajouter au mélange de chocolat et bien incorporer.

4. Mettre le tout au réfrigérateur pour au moins 2 heures jusqu’à ce que la pâte soit ferme.

5. Préchauffer le four à 325F. Recouvrir la ou les tôles à biscuits de papier parchemin. Façonner des boules de pâtes d’environ 1 pouce et les rouler dans le sucre à glacer. Les déposer sur la tôle et avec deux doigts, les écraser légèrement. Cuire 12 minutes. 
Les biscuits seront légèrement ferme sur les côtés mais tendre sur le dessus. Refroidir. Attention, vous en mangez un et vous ne pourrez plus vous arrêter!!

Publié dans Desserts

Partager cet article

Repost 0

Décadence gaspésienne!!

Publié le par Plume et Fourchette

Directement du fumoir Mouski au Mont-Comi en gaspésie (Merci Paul). C'est vraiment cochon...ce saumon!! La texture est incroyable: soyeux, moelleux et savoureux!! Un peu d'huile d'olive, des câpres et des rondelles de blanc de poireau. C'est tout et c'est amplement!

Publié dans Entrées

Partager cet article

Repost 0

Foie de veau aux pamplemousses confits

Publié le par Plume et Fourchette

Ah non, pas du foie!!! C’est la réaction de plusieurs personnes à la seule évocation de ce plat mal aimé mais moi et bien…j’adore ça!!! Ici, le sucré/amer de la sauce rend le foie encore plus savoureux. Et la couleur de la sauce est tellement vibrante (ici ma photo ne rend pas vraiment justice) que ça rend le foie super appétissant (et oui!!) Vraiment délicieux quoi que très sucré. Une alternative serait d’ajouter ½ tasse de fond de veau à la sauce finale et de l’épaissir avec de la fécule ou un peu de beurre manié. Moi je suis « addict » au sucre alors pas de problème avec ça! La recette est pour 2 personnes.


Ingrédients :

Tranches de foie de veau 2
Beurre 1c. à soupe
Pamplemousse rose 1
Sucre 50 gr 
Rhum (Morgan épicé) 2 c. à soupe
Eau 125 ml
Poivre, sel

1. Zester le pamplemousse à l’économe et couper les zestes en petits bâtonnets. Faire bouillir par 3 fois, 2 minutes en changeant l’eau de cuisson à chaque fois (enlève l’amertume). Égoutter, remettre dans la casserole avec l’eau et le sucre en y ajoutant plusieurs tours de moulin à poivre. Faire réduire (10 minutes) jusqu’à ce qu’il n’y ait pratiquement plus de liquide (sirop épais). Retirer du feu.

2. Peler le pamplemousse à vif et couper les suprêmes en 3. Bien presser le cœur pour garder le plus de jus possible. Réserver.

3. Faire fondre le beurre dans un poêle et y faire cuire les tranches de foie de veau 2 minutes de chaque côtés (pas trop, il doit demeurer rosé sinon c’est le la semelle de botte!!). réserver dans une assiette chaude.

4. Déglacer la poêle avec le rhum en frottant bien le fond. Ajouter les suprêmes de pamplemousse, le jus et les zestes et porter à ébullition pendant 1 ou 2 minutes. 

5. Servir sur un lit d’asperges et de poivrons grillés.

Publié dans Plats

Partager cet article

Repost 0

Mini muffins aux bleuets et chocolat blanc

Publié le par Plume et Fourchette

Un petit délice mignon. Le mélange m’a donné 12 mini muffins et un ramequin (fallait pas gaspiller l’extra!!) J’ai pensé faire un glaçage au chocolat blanc mais comme ce sont des muffins et non des « cupcakes » je me suis calmée le pompon. C’est moins cochon mais vraiment très bon. Si le cœur vous en dit…allez-y pour la totale et mettez-y du glaçage. C’est ce que je ferai la prochaine fois…miam!!


Ingrédients :
Farine tout usage 150 gr
Cassonade 50 gr
Poudre à pâte ½ c. à thé
Sel une pincée
Œuf 1 
Beurre 50gr (fondu mais pas chaud)
Lait 100 ml
Bleuets (moi congelés) 75 gr
Chocolat blanc 75 gr (haché grossièrement)


Chauffer le four à 375F et bien beurrer les moules (ou y déposer de petits moules en papier). Battre ensemble l’œuf, le beurre et le lait et incorporer rapidement aux ingrédients secs en y ajoutant les bleuets et le chocolat blanc. Ne pas trop mélanger.

Diviser dans les moules et cuire 25 minutes jusqu’à ce qu’ils soient dorés. Attendre 5-10 mins avant de démouler.

Publié dans Desserts

Partager cet article

Repost 0

Filet de porc glacé à la mélasse de pomme grenade

Publié le par Plume et Fourchette


Cette aventure a commencé quand IGA a décidé de faire une promotion en donnant des sacs de pommes grenades. C'est ben beau, c'est ben bon mais quoi faire avec 7-8 de ces magnifiques fruits. Après en avoir mangé 2 frais, on se lasse et on se demande bien comment les utiliser. J'ai donc trouvé une recette de mélasse de grenade. Condiment utilisé dans plusieurs plats libanais, c'est un sirop épais obtenu par réduction de jus de grenade, sucre et jus de citron. 

Première étape, obtenir le jus de grenade. On se chicane avec le chat pour qu'il nous laisse prendre les grenades qu'il garde férocement. On défait tous les petits grains de la grenade (assez long!!) on passe au mélangeur puis on filtre au tamis très fin ou au coton fromage.

Deuxième étape, faire la mélasse de grenade. On mélange 3 tasses de jus de grenade, 1/2 tasse de jus de citron et 1/2 tasse de sucre dans une casserole à fond épais. On porte à ébulition puis on laisse frémir à feu doux pour 1h (plus ou moins)le but étant de réduire du tier environ et d'obtenir un beau sirop épais.


Troisième étape, la recette de porc...

Filet de porc à la mélasse de pomme grenade
(Pour 4 personnes)

Filets de porc 2
Huile d’olive 2 c. à soupe

Pour glacer :
Gousses d’ail 4
Zeste d’une demi-orange
Zeste d’un demi-citron
Mélasse de grenade 2 c. à soupe
Poireau haché grossièrement 1/3 de tasse
Poivre moulu 1 c. à thé
Sel 1 c. à thé

Pour la sauce :
Jus d’orange ½ tasse
Bouillon de poulet 1 tasse
Beurre 1 c. à soupe
Mélasse de grenade 1 c. à soupe

1. Préchauffer le four à 400F

2. Préparer le mélange pour glacer en mettant tous les ingrédients dans un petit robot et en pulsant jusqu’à obtention d’une belle pâte. Réserver 2 c. à soupe de ce mélange pour la sauce.

3. Mettre les filets dans un grand plat et les enduire du mélange à glacer. Chauffer l’huile à feu moyen dans une poêle allant au four et y faire revenir les filets de tous les côtés pour bien les dorer. Passer au four pour une dizaine de minutes (160F sur un thermomètre à viande). La viande devrait être cuite mais légèrement rosée. Retirer du four et réserver les filets dans un plat recouvert d’un papier d’aluminium sans serrer.

4. Déglacer la poêle avec le jus d’orange en frottant bien pour détacher tout le suc caramélisé de la viande. Porter à ébullition et réduire de moitié. Ajouter le bouillon, porter à ébullition et réduire à nouveau de moitié. Ajouter en fouettant le beurre, le mélange à glacer réservé et la c. à soupe de mélasse de grenade. Si vous trouvez le mélange trop liquide, vous pouvez ajouter un peu de beurre manié ou de la fécule de mais délayée.

5. Couper les filets en tranches d’un-demi pouce. Servir sur une purée de pommes de terre sucrées (balance le côté acidulé du plat) et napper de sauce. Accompagner de légumes verts.

Publié dans Plats

Partager cet article

Repost 0

Potage à la courge poivrée

Publié le par Plume et Fourchette

Courge poivrée (Acorn) 1

Poireau émincé ½
Gousses d’ail émincées 2
Carotte moyenne épluchée et couper en rondelles fines 1
Poire épluchée et coupée en dés grossier 1
Huile d’olive 2 cuillères à soupe (séparées en 2)
Bouillon de poulet 3 tasses
Thym 1 cuillère à thé
Feuille de laurier 1
Sel et poivre
Fromage de chèvre pour le service

1. Couper la courge en quatre et la vider. Badigeonner la chair d’huile d’olive (1 cuillère à soupe) placer les quartiers sur une plaque à biscuit et cuire au four à 400F pour environ 45 min (elle doit être tendre en piquant une fourchette). La retirer du four et quand elle est assez refroidit, retirer la peau. Réserver. 

2. Mettre la 2e cuillère d’huile dans une casserole moyenne et faire revenir le poireau pour 5 min à feu moyen. Ajouter l’ail, les carottes, la poire, la courge et les aromates et faire revenir encore 3-4 min. Mouiller du bouillon de poulet et mijoter à feu moyen-doux pour 15min. Transférer dans un mélangeur (on peut aussi le faire directement dans la casserole au pied mélangeur mais c’est plus grossier) et réduire en purée lisse.

3. Servir en parsemant de miettes de fromage de chèvre et décorer d’une branche de thym frais. Ici j'ai mis des graines de courge grillées.

Publié dans Soupes

Partager cet article

Repost 0

Tartelettes Lime et coco

Publié le par Plume et Fourchette

Une petite sucrerie pour mon amie Marie-Claude qui adore les Key Lime Pie!! Un mélange de plusieurs recettes et ma petite touche personnelle.

 

Tartelettes Lime et coco

Pour la pâte sablée
Farine 200 gr 
Noix de coco sucré en flocons 1 tasse
Beurre 125 gr
Jaunes d’œufs 4
Sucre en poudre 60 gr 
Sel ½ cuillère à thé

Pour la garniture
Lait concentré sucré Boîte de 300 ml (J’ai pris du partiellement écrémé)
Jus de lime 2/3 de tasse
Extrait de vanille pur 1 cuillère à soupe
Œufs 2

Meringue
Blancs d’œufs 4
Sucre en poudre 50 gr

1. Mélanger en effritant du bout des doigts la farine, le sucre, le sel et le beurre. Quand le mélange est sableux, ajouter les flocons de noix de coco et bien mélanger. Ajouter ensuite les 4 jaunes afin de lier la pâte. Former une boule puis l’aplatir un peu. Laisser reposer au réfrigérateur pendant 45 minutes – 1 heure emballé dans une pellicule moulante. 

2. Rouler la pâte (sur du papier ciré, c’est plus facile à déplacer par la suite) puis découper les fonds à l'aide d'un emporte-pièce. Disposez-les dans des petits moules à tartes. On peut aussi faire une tarte de 9 po. Piquer la pâte, la recouvrir de papier aluminium pour y déposer des pois secs avant de la faire cuire au four à 300°F pendant 15-20 minutes. Enlevez les pois, le papier allu et remettre au four 10 minutes. La sortir lorsqu’elle est légèrement dorée et laisser refroidir.

3. Augmenter la température du four à 350°F. Pour la garniture à la lime, fouetter ensemble le lait, le jus de lime, les 2 œufs et la vanille jusqu’à une belle texture lisse. Réserver.

4. Pour la meringue, battre au mélangeur électrique les 4 blancs d’œufs et le sucre en poudre jusqu’à formation de pics durs.

5. Verser le mélange à la lime sur les fonds de tarte. Laisser environ 2 centimètres avant d’atteindre le bord de la croute pour pouvoir ajouter la meringue sans faire déborder le mélange.

6. Cuire pour 15 minutes ou jusqu’à ce que la meringue soit bien doré.

7. Mettre au frigo pour un minimum de 45 minutes puis dégustez!!!

Publié dans Desserts

Partager cet article

Repost 0

Tiramisu aux framboises

Publié le par Plume et Fourchette

J'ai fais cette recette cet été et c'était vraiment délicieux. Pour ceux qui voudrait savourer un tiramisu mais n'aiment pas le café. Une version légère et savoureuse. Un Tiramisu aux framboises et aux biscuits de Reims (Boudoirs pour ma part) que j'ai adapté de la recette de Mamina (Et si c'était bon...). J'ai remplacé le mascarpone par du fromage à la crème (Oh sacrilège!) et le sirop de rose par du sirop de grenadine (c'est tout ce que j'avais sous la main). C'est l'unique recette pour laquelle j'ai une photo (jusqu'à maintenant!)alors voilà!!



Pour 4 verrines ou 6 plus petites:

Framboises 200 gr
Œufs 3
Sucre 80 gr
Mascarpone (ou fromage à la crème) 250 gr
Boudoirs 1 dizaine
Sirop de grenadine (Ou framboise ou rose) 2 cuillères à soupe mélangées à 15 cl d'eau

1. Fouetter les jaunes d’œuf et le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse, devienne mousseux et double de volume. Ajouter le fromage et bien mélanger. 

2. Monter les blancs en neige très ferme et les incorporer délicatement au 1er appareil.
Émietter assez finement les biscuits.

3. Au micro-ondes, chauffer le sirop dilué dans l'eau.

4. Dans le fond des verres, parsemer les miettes de biscuits et les arroser un peu avec le sirop. Poser quelques framboises, puis une couche au mascarpone.
Remettre une couche de miettes arrosées de sirop, puis des framboises et terminer par une couche du mélange au fromage.

5. Réserver au réfrigérateur trois heures minimum et servir froid.

 

Publié dans Desserts

Partager cet article

Repost 0