Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Muffins Streusel Bananes-Ananas

Publié le par Plume et Fourchette


Bon, je ne sais pas pourquoi mais je me ramasse depuis un certain temps avec un surplus de vieilles bananes. J’en achète trop? On est tanné de manger des bananes? Pourtant, y’a du Nutella en masse!! Tout ça pour dire que j’ai fait une autre recette avec des bananes écrasées mais cette fois en ajoutant des ananas et une petite garniture Streusel (une pâtisserie d’Alsace) pas piqué des vers. J’ai pris la recette ici. Donne 18 muffins (moi 12 muffins et 12 mini muffins). C’est vraiment bon!!
Pour les muffins
Huile de canola ¼ de tasse
Beurre fondu 2 c. à table
Sucre ⅔ de tasse
Cassonade ¼ de tasse
Œuf 1
Extrait de vanille 1 c. à thé
Le zeste d’une orange
Bananes en purée 2
Ananas broyé dans du jus 1 boîte de 398 ml
Farine tout usage 1 ½ tasse
Poudre à pâte 1 c. à thé
Bicarbonate de sodium 1 c. à thé
Sel ½ c. à thé
Cannelle ¼ c. à thé

Pour la garniture Streusel
Farine tout usage 2 c. à soupe
Cannelle ¼ c. à thé
Beurre froid 1 c. à soupe
Cassonade 1 c. à soupe

1. Préchauffer le four à 350F et beurrer les moules.
2. Pour préparer les muffins, mélanger ensemble sucre, cassonade, huile et beurre dans un bol. Ajouter l’œuf, la vanille et le zeste d’orange et bien incorporer.
3. Ajouter ensuite les bananes en purée et l’ananas avec le jus. Bien mélanger et réserver.
4. Dans un autre bol, mélanger tous les ingrédients secs avec un fouet.
5. Incorporer délicatement les ingrédients secs au mélange de bananes et d’ananas.
6. Remplir les moules à muffins au ⅔ et préparer la garniture Streusel avant de les mettre au four.
7. Pour la garniture, écraser grossièrement tous les ingrédients à la fourchette pour obtenir de petites miettes. Saupoudrer les muffins de ce mélange et cuire au four de 25 à 30 minutes.


Publié dans Déjeuner

Partager cet article

Repost 0

Crevettes Tex-mex au Paprika Fumé et Légumes Grillés Balsamique

Publié le par Plume et Fourchette

Soirée solitaire, pas envie de se compliquer la vie la madame. De belles grosses crevettes qui se les gèlent dans le congélo et quelques légumes feront en quelques minutes un repas merveilleux. Il me restait du bon pinot gris en plus!! Vous comprenez ici que la recette est pour une personne…Bibi!!

Grosses crevettes tigrées déveinées 6
Huile d’olive 1 c. à soupe
Épices Tex-mex ½ c. à soupe
Paprika fumé 1 c. à thé
Beurre 1 c. à thé

Zucchini en bâtonnets ½
Petits oignons perle 3
Poivron rouge en morceaux ¼
Asperges coupé en 2 4
Huile d’olive 1 c. à soupe
Vinaigre balsamique blanc 1 c. à thé
Sucre ½ c. à thé
Sel et poivre du moulin

1. Commencez par préparer les légumes. Les placer dans un bol avec l’huile, le vinaigre, le sucre, le sel et le poivre. Bien mélanger.
2. Couvrir une plaque de papier parchemin et y étendre les légumes. Cuire au four à 400F pour 17 minutes (plus ou moins là, on ne se chicanera pas!!)
3. Dans un bol, bien mélanger les crevettes, l’huile et les épices. Placer sur une plaque recouverte de papier parchemin et déposer sur chacune d’elles, une petit peu de beurre (grosseur d’un petit pois mettons). Mettre au four avec les légumes pour les 7-8 dernières minutes de cuisson.

4. C’est tout. =)



Publié dans Plats

Partager cet article

Repost 0

Tranches d’épaule d’agneau aux tomates et parfums d’agrumes

Publié le par Plume et Fourchette


Je me suis inspirée d’une recette d’osso bucco aux agrumes que je fais régulièrement pour concocter ce petit délice. Pour la recette originale (que je fais aussi avec des jarrets d’agneau parfois) vous pouvez vous rendre sur le site des Banlieusardises. J’ajoute tout de même une branche de céleri et une c. à soupe de sirop d’érable à cette recette. Mais pour le moment, voici ma petite adaptation, que j’ai servie sur des linguines au beurre et herbes de Provence. La recette est pour 2 personnes.

Tranches d’épaule d’agneau du Québec 4 (pour environ 750g)
Farine 3 c. à soupe
Thym et sauge en poudre ¼ de c. à thé chacun
Beurre et huile d’olive 1 c. à soupe chacun
Oignon haché 1
Carottes épluchées et râpées 2
Céleri haché 1 branche
Boite de tomates cerise (Splendido Choix du Président) 1 de 398 ml
Gousses d’ail hachées finement 2
Vin blanc ½ tasse
Zeste d’une orange
Zeste d’un demi citron
Sirop d’érable 1 c. à soupe
Herbes de Provences 1 c. à thé
Sel et poivre du moulin

1. Dans une assiette, mélanger la farine et la poudre de thym et de sauge. Enfariner les tranches d’agneau.
2. Dans une cocotte (style Creuset) faire revenir les tranches d’épaule d’agneau dans le mélange de beurre et d’huile pour environ 3 minutes de chaque côté. Puis les retirer et réserver.
3. Dans la même cocotte, mettre les oignons, les carottes et le céleri et faire revenir pour 4-5 minutes à feu moyen. Ajouter l’ail et continuer de cuire pour 2 minutes. 
4. Déglacer au vin blanc.
5. Ajouter dans la cocotte les tomates, le sirop d’érable, les herbes de Provence, les zestes et un peu de sel et de poivre. Bien mélanger.
6. Remettre les tranches d’agneau en les enrobant bien du mélange de tomates.
7. Cuire au four à 325F pour 1h30.


Publié dans Plats

Partager cet article

Repost 0

Oeuf sur Portobello

Publié le par Plume et Fourchette

Je n’aime pas déjeuner. Je trouve ça vraiment plate. J’envie les gens qui partent d’un air joyeux au Cora et Friand’œuf de ce monde savourer un copieux festin matinal. Je ne sais pas vraiment pourquoi mais c’est comme ça. Alors, je prends un jus de fruit, je mange un bol de mini-wheats ou des toasts au beurre de peanuts et ça me va. Mais des fois, le goût me pogne et je fais des crêpes. Ou une omelette. Ou un œuf dans un champignon portobello! Cette recette est inspirée des champignons portobello à l’œuf de José di Stasio. Les ingrédients sont pour un œuf et assez approximatifs. En fait vous pouvez mettre ce qui vous inspire ou comme moi ce que vous avez dans le frigo!

Champignon portobello 1

Œuf 1
Échalote grise hachée finement ½
Gousse d’ail hachée finement 1 mini ou un petit morceau
Tranche de jambon campagnard en petit dés 1
Tomates séchées hachées 1 c. à soupe
Poivron jaune en petits dés 2 c. à soupe
Huile d’olive 1 c. à soupe
Sel et poive

1. Préchauffer le four à 375F. Comme je n’avais qu’un œuf, j’ai utilisé mon petit four grille-pain.
2. Enlever la queue du champignon et eu peu du centre pour former une partie creuse (attention de ne pas percer le champignon) et couper le pied et l’excédent en petit dés. Éplucher le champignon.
3. Faire revenir l’échalote grise avec l’huile dans une poêle pour 2 minutes à feu moyen. 
4. Ajouter les dés de champignons, le poivron, le jambon, les tomates séchées et l’ail et faire revenir de 3 à 4 minutes. Réserver.
5. Sur une plaque recouverte de papier parchemin (j’en mets partout tout le temps…c’est un peu excessif mais je suis certaine que ça ne collera pas!), déposer le champignon et répartir le mélange jambon légumes sur le pourtour pour former un rebord et laisser l’espace nécessaire pour recevoir l’œuf. 
6. Verser l’œuf délicatement au milieu. Saler, poivrer.

7. Cuire pendant 10-12 minutes au four préchauffé.



Publié dans Déjeuner

Partager cet article

Repost 0

Feuilleté de turbot sur salade de roquette, poire et parmesan

Publié le par Plume et Fourchette


On aime ça quand ça fait « Crunch »! Plaisir enfantin de faire du bruit en mangeant, la pâte filo est toute désignée pour répondre à ce besoin. Habiller un beau filet de poisson blanc et sa purée d’olive avec cette pâte légère et croustillante et le tour est joué. J’ai adapté une recette du livre L’équilibre en cuisine de Jean Soulard. La recette demandait du doré et des anchois dans la purée d’olive (j’ai pris du turbot et j’ai « oublié » les anchois!). Il servait le feuilleté avec une vinaigrette à l’ail, j’ai préféré une bonne salade avec des poires. Je n’ajoute pas de sel à la recette parce que le turbot de l’épicerie (flétan du Groenland) est souvent salé (aucune idée pourquoi??) mais si vous prenez un autre poisson blanc, vous pouvez saler la purée d’olive. Allons, « crunchons »!

 

Pour 2 personnes

 

-Poisson-

Filets de Turbot (ou doré ou sole ou flétan…alouette) 2
Feuilles de pâte filo 4
Beurre clarifié 2 c. à soupe

-Purée d’olive-
Olives noires dénoyautées 1/3 de tasse
Feuilles de basilic frais 5
Tomates séchées 2 c. à soupe
Gousse d’ail 1
Huile d’olive 1 c. à soupe
Poivre du moulin

-Salade-
Salade roquette 2 portions
Poire tranchée (au gout) ½ à 1
Parmesan en copeaux 1/4 de tasse
Pignons grillés 1 à 2 c. à soupe
Huile d’olive 2 c. à soupe
Vinaigre de vin blanc vieilli 1 c. à soupe
Sirop d’érable ½ c. à thé
Sel et poivre du moulin

1. Préparer la purée d’olive en passant tous les ingrédients au robot (ou hacher finement avec beaucoup de patience!!)
2. Étendre une feuille de pâte filo sur la surface de travail et la badigeonner de beurre clarifié. Superposer une deuxième feuille de pâte et badigeonner de nouveaux. Placer un filet de poisson au centre y étendre la moitié de la purée d’olive. Replier la pâte filo sur le poisson et plier les extrémités aussi pour former une pochette rectangulaire assez serré sur le poisson. Badigeonner de beurre clarifié. Faire la même chose pour le deuxième filet de poisson.
3. Placer sur une plaque et cuire au four 12 minutes à 375F. Vous pouvez terminer avec une minute à « broil » pour bien dorer la pâte (en surveillant…on ne veut pas que ça crame!!).
4. Durant la cuisson du poisson, préparer la salade en mélangeant tout les ingrédients dans un grand bol.
5. Pour servir, couper les feuilletés en deux et les déposer sur un lit de salade.


Publié dans Plats

Partager cet article

Repost 0

Moules à la Thaï

Publié le par Plume et Fourchette


J’ai l’habitude de préparer les moules à l’italiennes, avec tomates, ail et vin blanc. Mais cette recette me tentait beaucoup et je n’ai pas été déçue. J’adore la coriandre et le lait de coco alors je suis bien servie ici. Le piquant de la pâte de curie est vraiment agréable et se marie à merveille avec la douceur du lait de coco. Je vais la refaire c’est certain. Et vous?

La recette est pour 2 personnes qui en mangent beaucoup ou 3 qui en mangent raisonnablement! Il restera du bouillon…pourquoi ne pas en faire une soupe avec des nouilles de riz et du bok choy.

Moules fraîches 4 livres (2 paquets)
Jus de lime frais 1/3 de tasse
Lait de coco non sucré 1 boite de 400 ml
Vin blanc sec 1/3 de tasse
Pâte de curie rouge 1 c. à soupe (Ou plus si on aime vraiment piquant)
Ail émincé 1½ c. à soupe 
Sauce au poisson (nuoc mam) 1 c. à soupe
Sucre blanc 1 c. à soupe
Coriandre fraîche hachée 1 tasse (ou plus, encore une fois au goût)

1. Rincer les moules à l’eau froide. Enlever celles qui ne se referment pas ou qui sont brisées.
2. Dans une grosse marmite, combiner le jus de lime, le lait de coco, le vin, la pâte de curie, l’ail, la sauce au poisson et le sucre. Porter à ébullition en brassant pour faire fondre le sucre et bien mélanger la pâte de curie. Environ 2 minutes.
3. Ajouter les moules, couvrir et cuire de 5 à 8 minutes en brassant délicatement de temps en temps. Les moules sont prêtent quand elles sont ouvertes. Enlever celles qui sont toujours fermées.

4. Placer les moules et le bouillon dans un plat de service et y incorporer la coriandre. 











Publié dans Plats

Partager cet article

Repost 0

Cake à la banane

Publié le par Plume et Fourchette

Vous avez de vieilles bananes sur le point de se décomposer sur le comptoire? Premièrement vous pouvez les congeler avec la peau et tout (direct dans le congélo!) pour utilisation ultérieure. Vous pouvez aussi faire ce petit cake aux bananes, le trancher pour en faire de jolies toasts et commencer la journée du bon pied. Cette recette est tirée du livre « Cuisiner sans stress ».

Farine tout usage 185 g
Poudre à pâte ½ c. à thé
Cannelle moulue 1 c. à thé
Cassonade 100 g  
Beurre température ambiante 20 g
Œuf 1
Lait 60 ml
Bananes écrasées 2 bien mûres  

1. Préchauffer le four à 375F. Graisser un moule à pain rectangulaire et tapisser le fond d’un papier ciré.
2. Tamisez la farine, la poudre à pâte et la cannelle dans un bol moyen. Incorporer le beurre en écrasant à la fourchette.
3. Dans un autre bol, battre l’œuf et y incorporer la cassonade puis le lait. Mélanger avec les bananes écrasées. 
4. Combiner le mélange de farine et celui contenant les bananes. Mélanger rapidement, la pâte doit demeurer un peu irrégulière.
5. Verser dans le moule graissé et cuire au four pour une trentaine de minutes. 
6. Retirer du four et refroidir à la température ambiante. Vous pourrez ensuite trancher le cake pour en faire des toasts. Avec du beurre et du miel, c’est un petit déjeuner joyeux!!

Publié dans Déjeuner

Partager cet article

Repost 0

Soupe Wonton!!

Publié le par Plume et Fourchette

 

J’adore la soupe wonton. C’est un peu long à préparer mais tellement pratique parce qu’on peut congeler les wontons préparés et non cuit et les lancer dans un beau bouillon quand il ne reste plus rien dans le frigo!! C’est savoureux et ça réchauffe le cœur durant les mois d’hiver.

Pour les wontons

Porc haché 1 1/2 lb
Crevettes crues hachées ½ lb
Châtaignes d’eau hachées finement 1/3 de tasse
Oignons verts hachés finement 1/3 de tasse
Gingembre frais râpé ½ c. à soupe
Bouillon de poulet ½ tasse (ou un peu plus)
Sauce soya 3 c. à soupe
Vodka (ou vin blanc) 2 c. à thé  
Huile de sésame 2 c. à soupe
Fécule de mais 1 c. à soupe  
Sel 1 c. à thé
Poivre au goût
Sucre ½ c. à thé  
Environ 100 feuilles de pâtes à wontons décongelés
Un petit bol d’eau pour mouiller le tour des pâtes

1. Dans un bol, mélanger la fécule de mais, la sauce soya, l’huile de sésame, la vodka, le sel, le poivre et le sucre. Réserver. 
2. Hacher les crevettes et les mélanger avec le porc dans un bol assez grand. Ajouter les châtaignes d’eau hachées, les oignons verts hachés et le gingembre et incorporer le mélange de fécule de mais et le bouillon de poulet. Bien mélanger. Si vous voulez un mélange bien savoureux après cuisson, il doit être assez humide (presque « bouetteux »!). N’hésitez pas à ajouter un peu de bouillon de poulet pour atteindre cette texture.
3. Prendre une feuille de pâte wonton dans la paume de la main et y déposer une c. à thé du mélange. Tremper votre doigt dans l’eau et mouiller le pourtour de la feuille de pâte. Plier la pâte en deux pour former un triangle et placer la pointe vers votre poignet. Bien retirer l’air. Mouiller les deux extrémités du triangle et presser légèrement la partie longue du triangle pour former un petit creux et aider à rejoindre les deux extrémités. Je ne sais pas si mes explications font du sens mais vous pouvez jeter un coup d’œil ici : secretfoodies.blogspot.com pour des photos (ça aide!!)
4. Placer les wontons sur une plaque à biscuit et les congeler une dizaine de minutes avant de les placer dans des sacs refermables (style ziploc). Garder au congélateur. 
5. Pour déguster, préparer un bouillon de poulet (j’ajoute quelques légumes : champignons, oignons, bâtonnets de carottes…) et y plonger les wontons sans les décongeler. Cuire une dizaine de minutes et voilà!!


Publié dans Soupes

Partager cet article

Repost 0