Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Gâteau Non Cuit

Publié le par Plume et Fourchette

Desserts 6717

Souvenir impérissable des noëls chez ma grand-maman Béa à Trois-Pistoles, ce « gâteau » faisait toujours des heureux! Certain l’appellent gâteau froid mais « par chez nous » c’est le gâteau non cuit. En fait c’est une recette très simple mais on l’aime pour la nostalgie, la facilité d’exécution et c’est vraiment bon en accompagnement d’un petit thé ou café. Voilà la recette transmise par ma mère qui lui à été transmise par la sienne etc.

Biscuits Village     Une boite de 1½ livre

Sucre en poudre     1½ livre (700 gr environ)

Café fort     1¼ tasse

Poudre de cacao     4 c. à table

Jaunes d’œuf     3

Beurre     2 c. à table

Sel une pincée

 

1 - Dans un grand bol, écraser les biscuits (mais pas trop petit).

2 – Dans un autre bol, fouetter tout les autres ingrédients et ajouter aux biscuits. Bien mélanger.

3 – Placer dans un plat carré (pyrex) de 9 pouces tapissé de papier ciré. Bien presser la préparation. Recouvrir d’une pellicule plastique et mettre au frigo quelques heures. Démouler et couper en carrés. Ça se congèle très bien.

 

 

 

 

Publié dans Desserts

Partager cet article

Repost 0

Filet de porc séché aux fines herbes

Publié le par Plume et Fourchette

Filet de porc séché au sel

Pour faire honneur à ma résolution de 2010 de diminuer ma consommation de sucre (j’ai bien dit diminuer…faut pas rêver!) je commence l’année avec une recette qui utilise son opposé : le sel! Je sais, je sais c’est pas vraiment mieux que le sucre question santé mais qui n’a jamais abusé des bonnes choses me lance la première salade. Cette recette s’est propagée sur la blogosphère culinaire (j’ai trouvé chezIsa) comme un virus et on comprend pourquoi. C’est tellement facile (je dirais presque niaiseux!!) pour un résultat si surprenant qu’on ne peut pas passer à côté et on veut l’essayer au plus vite. Le résultat donne un peu la texture d’un gravlax mélangé à un saucisson. C’est vraiment incroyable! J’ai servi à Noël et mon père m’a demandé la recette 2-3 fois (et il en a fait finalement)!! Alors voici la procédure.

Filet de porc (pas trop épais)     1

Gros sel (de Guérande de préférence)

Herbes de Provence (Ou autre…la prochaine fois j’essaie au poivre)

Un torchon à vaisselle en coton (Attention qu’il ne sente pas la lessive ou l’assouplisseur car le filet pourrait absorber l’odeur)

1 – Enrober le filet de porc de gros sel (partout partout car le sel sert à « cuire » la viande) et ensuite les herbes. Enrouler bien serré dans un torchon propre et placer dans le tiroir à légume de quatre à cinq jours. That’s it! Couper en tranches fines et servir en apéro.

La prochaine fois j’essayerai d’ajouter un peu de sucre (comme le gravlax) pour adoucir. Ou peut-être que non…faut bien que je tienne le coup avec ma résolution!

Publié dans Entrées

Partager cet article

Repost 0

Pâtés à la viande en pâte phyllo

Publié le par Plume et Fourchette

Plats 6725 




Si vous n'avez pas encore vos pâtés à la viande pour noël ou le jour de l'an, essayé cette recette, c'est super bon. Je trouve souvent qu'on est trop plein après les repas du temps des fêtes. Dinde, pâtés, ragout, patates, desserts(sss...). Alors je me suis dit que de mettre le mélange de pâté à la viande dans des triangles de pâte phyllo ça allègerait un peu la chose. Ça goûte aussi bon et c'est moins lourd que la pâte à tarte traditionnelle. Et ça fait « crunch » ce que j'apprécie particulièrement!! Je me suis inspirée de la recette de pâtés à la viande des Banlieusardises et mis la préparation dans des triangles de phyllo. La recette est pour 2 pâtés et ça m'a donné environ 25 triangles (un paquet de pâte phyllo) et il me restait de la viande un peu. Vous pouvez diminuez la recette ou ouvrir un 2e paquet de phyllo. Ça se congèle très bien. Voilà. Avec les pilons de dinde braisés, c'est un souper de noël fantastique! Joyeuses fêtes tout le monde!!


Plats 6712


Viande – 1 kg (j'ai mis 500g de mélange porc-veau-bœuf et 500g de porc)

Oignon – 1 moyen haché très finement

Clou de girofle en poudre – ½ c. à thé

Romarin séché – ½ c. à thé

Gingembre frais râpé finement – 1 c. à thé

Cannelle moulue – ¼ c. à thé

Ail – 2 gousses hachées finement ou au presse-ail

Sel – 1 c. à thé

Poivre au goût

Eau – une tasse

Beurre – 2 c. à table

Persil plat (italien) – Une bonne poignée hachée

Chapelure nature – ½ tasse

Pâte phyllo – un paquet ou plus

Beurre fondue (ou clarifié) – Pour badigeonner la pâte phyllo...environ ½ tasse


1- Mettre tous les ingrédients (sauf le persil et la chapelure) dans un grand chaudron et porter à ébullition à feu vif en brassant souvent. Diminuer le feu à médium-doux et cuire 20 minutes en continuant de brasser régulièrement. Avec une cuillère plate en bois ça fonctionne bien pou défaire la viande en petits morceaux.


2- Fermer le feu et ajouter le persil et la moitié de la chapelure. Laisser reposer quelques minutes. Si la chapelure n'a pas complètement absorbée le liquide, ajouter l'autre moitié sinon ne pas la mettre.


3- Mettre une feuille de pâte phyllo sur une surface propre (j'utilise le truc de ma belle-maman et je fais ça dans une grande plaque à biscuit). Badigeonner la de beurre. Ajouter deux autre feuilles en badigeonnant entre chaque (3 feuilles en tout). Couper au couteau pour former 4 longs rectangles. Placer 2 c. à soupe de viande en haut de chaque rectangles et plier pour former des triangles, Comme ceci (J'ai pris le dessin sur un site de pâte phyllo):

handling 2



Placer les triangles sur un plaque recouverte d'un papier parchemin et badigeonner le dessus de beurre.


4- Mettre au four à 375°F pour 15-20 minutes. Les triangles doivent être bien dorés. Vous pouvez les manger tout de suite ou les laisser refroidir pour les congeler.


Plats 6730



 

Publié dans Plats

Partager cet article

Repost 0

Pain aux bananes et à la noix de coco

Publié le par Plume et Fourchette

Dejeuner 6464

 

Pour faire suite au beurre de pomme à l'érable, voici un petit pain au banane pas piqué des vers! J'ai déjà fait un cake à la banane ici mais avec la noix de coco et le glaçage à la lime, c'est assez différent...et délicieux. Pas trop lourd, ce pain est moelleux et parfait pour commencer la journée avec un grand sourire! J'ai pris la recette sur le blog deKiss My Spatula. Elle le nomme Hurricane Ridge pour des montagnes ou elle fait de la randonnée. Allez voir, après avoir marché dans un décors pareil, je comprends pourquoi elle est si inspirée la madame!! On se contente de la neige, du vent et du tempo du voisin par chez nous...

En passant, elle précise bien de ne pas laisser de côté le "glaçage" à la lime. J'en fait autant parce que ça apporte vraiment un petit je ne sais quoi à ce pain. Il reste assez de glaçage pour en mettre un petit coulis sur chaque tranche. Miam! ;o)


Dejeuner 6470

Farine - 2 tasses

Bicarbonate de soude - ¾ de c. à thé

Sel - ½ c. à thé

Sucre - ½ tasse + 2 c. à soupe

Beurre pommade - ¼ de tasse

Œufs – 2 gros

Banane – 1 ½ tasse (environ 2 bananes et ½)

Yogourt nature – ¼ de tasse

Rhum brun – 3 c. à soupe

Extrait de vanille – ½ c. à thé

Flocons de noix de coco sucrés – ½ tasse (+ 1 c. à soupe pour saupoudrer)

Noix de Grenoble – ½ tasse

Beurre pour graisser le moule


Pour le « glaçage »

Sucre en poudre – ½ tasse

Jus de lime frais – 1 ½ c. à soupe


1 – Préchauffer le four à 350°F et graisser un moule à pain de 9 x 5 pouces.

2 – Sur une plaque à biscuit, griller légèrement la noix de coco et les noix. Réserver.

3 - Dans un bol, mélanger la farine, le bicarbonate et le sel (au fouet c'est très efficace) et réserver.

4 – Dans un autre bol, blanchir le beurre et le sucre ensemble à l'aide d'une mixette à vitesse moyenne. Ajouter les œufs un à la fois en battant bien entre chaque.

5 – Ajouter les bananes, le yogourt, le rhum et la vanille et bien mélanger (toujours à la mixette). Diminuer la vitesse au plus bas et incorporer le mélange de farine jusqu'à ce que ce soit homogène. Ajouter noix de coco et noix de Grenoble à la cuillère de bois.

6 – Transvider dans le moule à pain. Saupoudrer d'une c. à soupe de noix de coco et cuire au four pour une heure (un cure-dent piqué au centre doit sortir propre). Laisser refroidir sur une grille 10 minutes et démouler.

7 – Mélanger au fouet le jus de lime et le sucre en poudre. Couler ce mélange à la cuillère sur le pain encore chaud et laisser refroidir. Utiliser l'extra pour en couvrir chaque tranche au service.


 Dejeuner 6452

Publié dans Déjeuner

Partager cet article

Repost 0

Beurre de pommes à l'érable

Publié le par Plume et Fourchette

Dejeuner 3462 

 


Ça fait plusieurs fois que je fais cette recette et c'est un vrai délice. Plus savoureux que la compote de pommes et moins intense que le beurre d'érable. Un super mélange! J'ai vue cette recette sur plusieurs sites et elle semble venir de Janou sur le forum de recettes du Québec mais je l'ai vraiment découverte chez Isa des Gourmandises d'Isa. En passant, allez sur son blog. Il est beau, complet, les recettes sont délicieuses et la gentille Isa est beaucoup plus régulière que moi dans ses publications...une recette chaque jour! Je trouve ça tout simplement impressionnant.

Pour ce qui est de la recette, c'est excellent sur des toasts, de la crème glacée et même à la cuillère! C'est aussi une bonne idée comme cadeau d'hôtesse ou dans un panier de Noël. Cette recette donne de 3 à 4 tasses.


Dejeuner 3467

Pommes 8 (Les McIntosh se défont bien)

Sirop d'érable ½ tasse (125 ml)

Beurre ½ tasse (120 g)



1 - Éplucher les pommes, enlever les cœurs et couper en morceaux grossiers.


2 - Placer les pommes dans une casserole avec le sirop d'érable et le beurre et cuire à feu moyen de 30 à 45 minutes. Les pommes doivent être bien tendres pour faciliter l'étape 3.


3 - Passer le tout au mélangeur pour réduire en purée et obtenir une belle onctuosité.


4 - Séparer ensuite dans des pots de verre stérilisés ou congeler. Conserver au réfrigérateur.



 Dejeuner 3454


Dejeuner 3470

Publié dans Déjeuner

Partager cet article

Repost 0

Moelleux au chocolat et noix de coco

Publié le par Plume et Fourchette

 


Macarons, « macaroons », congolais, rochers à la noix de coco, il y a de quoi être légèrement mélangé. Il y a les macarons français qui ressemblent à de mignons petits hamburgers multicolores. Ceux-ci sont confectionnés à partir de poudre d'amande, de sucre à glacé, de sucre et de blancs d'œufs et s'apparentent à la meringue. On joint habituellement deux « biscuits » par une ganache, une crème ou une confiture. Le « macaroon » anglais est plutôt fait à partir de blancs d'œufs, de sucre et de noix de coco. Les congolais et rochers à la noix de coco sont les termes français. Ce qui apporte encore plus de confusion, c'est que dans ma mémoire, des macarons ce sont des petites bouchées de chocolat au lait à la noix de coco qui venaient dans une boite en carton. Et la recette que j'ai fait ici est dérivée des « chewy chocolate macaroons » des américains mais ne contiennent pas de blanc d'œuf du tout. Allez savoir. La cuisine est parfois une source profonde de confusion.


Ce qui ne porte pas du tout à confusion c'est le sentiment de pur bonheur quand on croque dans un de ces moelleux. Le goût lointain des fameux macarons en boite de carton en plus onctueux, moelleux et riche (ici on ne peut passer sous silence l'apport du lait Eagle Brand!!). Un vrai délice. J'ai essayé d'en congeler pour éviter de les manger en une seule fois mais ça ne fonctionne pas vraiment. Même au congélateur ils restent souples et on les mange de toute façon.



Chocolat mi sucré ¾ de tasse de pépites ou 125 g autre

Lait condensé sucré (Eagle Brand) une boite de 14 onces

Noix de coco râpée 3 tasses

Noix de Grenoble hachées finement 1 tasse (ou pacanes)

Extrait de vanille 1 c. à thé

Sel ¼ de c. à thé


1 – Préchauffer le four à 350F.


2 – Dans une casserole, faire fondre le chocolat dans le lait condensé à feu doux en brassant sans arrêt.


3 – Retirer du feu et ajouter le reste des ingrédients. Bien incorporer.


4 - Déposer par portion d'environ une c. à table comble sur une plaque à biscuit recouverte d'un papier parchemin et mettre au four 10 minutes.

Publié dans Desserts

Partager cet article

Repost 0

Pilons de dinde braisés

Publié le par Plume et Fourchette

 

 

J'adore les braisés. Ça laisse une odeur alléchante dans la maison, c'est facile, c'est réconfortant et c'est tellement pratique quand on reçoit. J'étais pourtant seule quand j'ai préparé ce plat ,mais les pilons de dinde m'ont hypnotisée à l'épicerie. C'est tellement GROS !!!! Ha ha ha ! Je n'en revenais pas. Je ne sais pas si c'est tout le temps de cette taille ou si je suis tombée sur une dinde géante ,mais ma fois, avec deux pilons, y'a de la bouffe pour cinq personnes. Et pas chère en plus. Alors, j'ai ressenti l'appel du braisé et n'ai pas été déçue (mon homme non plus quand il a mangé le reste en revenant). Un bon plat d'automne et si vous pensez fêter le Thanksgiving américain et que la dinde entière vous effraie, c'est le plat tout désigné. J'ai pris la recette ici ,mais je vous donne mes proportions pour mes deux gros pilons.


Pilons de dinde 2 (1,5 kg)

Farine assaisonnée de sel et de poivre en fariner les pilons

Beurre 2 c. à soupe divisées en 2

Huile d'olive 2 c. à soupe divisées en 2

Carotte en dés 1 moyenne

Cèleri en dés 1 branche

Oignon haché 1 petit

Gousses d'ail hachées finement 2

Origan séché 1 c. à thé

thym séché 1 c. à thé

Paprika 1 c. à soupe (j'ai pris du fumé)

Flocons de piment ¼ c. à thé

Poivre de Cayenne ¼ c. à thé

Rhum Spiced ¼ de tasse (ou un peu plus)

Bouillon de poulet 1½ tasse

Sauce Worcestershire 2 c. à soupe

Canneberges séchées ½ tasse

Sel et poivre


1- Préchauffer le four à 325F.


2- Dans une cocotte de fonte émaillée (style Le Creuset) faire chauffer 1 c. à soupe de beurre et d'huile à feu moyen élevé. Fariner les pilons et les faire brunir de 3 à 5 minutes de chaque côté. Retirer, saler-poivrer et enlever l'excédent de gras. Réserver.


3- Ajouter le reste du beurre et de l'huile d'olive dans la cocotte et y faire revenir les légumes que vous aurez préalablement coupés pour 3-4 minutes. Ajouter les herbes, le paprika, les flocons de piment et le poivre de Cayenne et continuer la cuisson 2 minutes.


4- Déglacer avec le rhum en frottant bien le fond avec une cuillère de bois. Ajouter le bouillon de poulet, la sauce Worcestershire et les canneberges.


5- Remettre les pilons dans la cocotte, couvrir et cuire au four pour environ 1h30 en tournant les pilons 2 fois.


6- Retirer les pilons de la cocotte et les désosser pour le service. Présenter avec du couscous au champignons et des mini choux Nappa au beurre.

Publié dans Plats

Partager cet article

Repost 0

Potage parmentier

Publié le par Plume et Fourchette


On peut dire que l’automne est assez frisquet. Toujours au moins 5 degrés sous les normales de saison c’est un peu déprimant. On voudrait l’été. Encore et encore. Mais les feuilles tombent, le vent souffle et les poireaux sont en abondance au marché! Alors le temps des potages, des braisés et du vin rouge charnu est de retour. C’est la meilleure façon d’apprécier l’automne! Ici, je vous donne la recette de potage parmentier de Julia Child. C’est tellement simple, réconfortant et savoureux qu’on serait fou de s’en passer avec les belles bottes de poireaux qui nous appellent. On peut remplacer par des oignons jaunes mais du poireau c’est tellement bon!


Pour 6 à 8 personnes


Poireaux (le blanc et le vert tendre) 1 lb ce qui fait environ 3 poireaux moyens

Pommes de terre épluchées 1 lb ce qui fait environ 5 patates moyennes

Eau 8 tasses

Sel 1 c. à soupe


Crème 35% ou beurre 4 à 6 c. à soupe pour la crème ou 2 à 3 c. à soupe pour le beurre

Persil ou ciboulette pour la décoration


1-Couper les pommes de terre en cubes grossiers et les poireaux en rondelles. Les faire cuire dans une grande casserole dans l’eau salée. De 40 à 50 minutes à feu moyen doux jusqu’à ce que les légumes soient tendres.


2-Retirer du feu. Réduire en purée assez lisse. Ici Julia dans son enthousiasme légendaire recommande d’écraser les légumes dans la soupe à la fourchette ou au presse légumes. Je vous dis, le pied mélangeur fait parfaitement l’affaire!! Ajuster l’assaisonnement.


3-Juste avant de servir, incorporer la crème ou le beurre pour une texture plus onctueuse. Vous pouvez décorer de persil frais ou autre.

Publié dans Soupes

Partager cet article

Repost 0

Cupcakes de paresseux à la barre Mars

Publié le par Plume et Fourchette

Je ne sais pas si on peut vraiment parler d’une recette. C’est dans un livre de recette, il y a 4 ingrédients et une marche à suive…c’est donc une recette. Mais c’est tellement facile et c’est fait avec des ingrédients déjà préparés alors j’ai de la difficulté à qualifier ça de recette. J’ai vu cette préparation sous différentes formes: en barres, en carré, en boules…ici ça ressemble à des petits cupcakes. Dans le livre ils appellent ça ‘‘gâteau sans cuisson’‘. Mais pour moi un gâteau sans cuisson ou gâteau non-cuit, c’est complètement autre chose. Avec des biscuits Graham écrasés, du cacao et du café. Une toute autre histoire qui se concocte pour ma part dans le temps des fêtes. Mais revenons-en à cette non-recette trouvé dans mon livre de chevet depuis quelques semaines ‘‘Cupcakes, cookies et macarons’‘ de Marabout Chef. J’en suis ici à ma 3e recette. Je recevais une gang, c’était vraiment trop facile alors voilà!! On demandait du chocolat au lait mais je trouvais ça déjà assez ‘‘junke’‘ alors j’ai utilisé du mi-amer. La recette dit que c’est pour 12 pièces…j’en ai plutôt fait une vingtaine. Je vous conseil donc d’acheter une barre Mars de plus pour la déco ou comme moi, vous pouvez mettre des flocons de noix de coco!!


Barre Mars 5 (ou 6!!)

Beurre 50 g

Céréales Rice Krispies 120 g

Chocolat mi-amer fondu 200 g


1-Placer des petites caissettes de papier au fond de moule à muffins (une vingtaine).


2-Faire fondre dans une petite casserole à feu doux 4 barres Mars que vous aurez préalablement haché avec le beurre. Remuer régulièrement. Réserver la 5e (et 6e) barre pour la déco.


3-Quand les barres Mars et le beurre sont fondus et forme une pâte lisse, retirer du feu et ajouter les Rice Krispies.


4-Répartir dans les moules à muffins. Verser le chocolat fondu sur le dessus et décorer d’une fine tranche de barre Mars ou avec de la noix de coco.

Faire prendre 30 minutes au frigo.

 

 

Publié dans Desserts

Partager cet article

Repost 0

Biscuits au chocolat et piment fort

Publié le par Plume et Fourchette

 

 

Je suis bien loin de Julie Powell et de son épopée pour réaliser toutes les recettes du livre de Julia Child (Mastering the art of french cooking). Pour commencer, je ne suis jamais aussi assidu qu’elle. Déjà presqu’un mois depuis la dernière recette, ça en dit long. Ensuite, il faut qu’un livre de recettes m’inspire vraiment pour que j’aie envie de réaliser les recettes et ça inclus de belles photos (Ce qui n’est pas le cas dans le livre de Julia Child). Il faut dire qu’un livre de près de 700 pages, il faut être un peu fou pour entreprendre une telle démarche. Mes  ambitions sont plus modestes et  j’ai fixé mon dévolu sur le livre de Marabout Chef  Cupcakes, cookies et macarons. Avec ses cent quelques pages, on parle d’un défis plus à ma mesure. Les recettes sont tellement mignonnes et inspirantes que j’ai envie de toutes les faire!! Voici donc ma deuxième réalisation (une 3e est déjà faite et une 4e s’en vient!). Il s’agit de biscuits au chocolat avec un petit ‘’kick’’ de piment fort. J’ai fait la recette intégrale sauf pour les piments thaïs que je n’ai pas trouvés (remplacée par des piments forts ordinaires). J’aurais aimé sentir d’avantage la chaleur des piments alors la prochaine fois je trouverai de vrais piments thaïs ou bien je laisserai un peu de la membrane blanche des piments. Voici donc la recette de ces délicieux ‘’cookies’’.

Donne environ 50 biscuits.




 

Beurre en pommade     250g

Extrait de vanille      1 c. à thé

Sucre     165 g

Cassonade     165g

Œuf      1

Farine tout usage     300g

Cacao en poudre     25g

Bicarbonate de soude     1 c. à thé

Chocolat mi-amer haché grossièrement     400g

 

Pour les piments confits

Sucre     55g

Eau     60 ml

Piments thaïs frais hachés finement     3


 

1.       Préparer les piments confits. Dans une petite casserole mélanger le sucre et l’eau et chauffer à feu vif en remuant constamment pour dissoudre le sucre. Ajouter les piments, réduire le feu et bouillir pour 2 minutes. Refroidir, filtrer et jeter le sirop. Réserver.

2.       Préchauffer le four à 350F et recouvrir des plaques à biscuits de papier parchemin.

3.       Dans un bol, fouetter le beurre, la vanille, le sucre, la cassonade et l’œuf à l’aide d’un batteur électrique pour obtenir un mélange léger et mousseux.

4.       Dans un autre bol tamiser la farine, le cacao et le bicarbonate de soude. Incorporer au mélange précédent en 2 fois. Ajouter les piments confits et le chocolat haché.

5.       Façonner des boules d’une cuillérée à soupe rase et déposer sur les plaques en gardant un espace de 5 cm entre chaque. Aplatir les boules du plat de la main et enfourner pour 12 minutes. Refroidir sur une grille.


 

 

Publié dans Desserts

Partager cet article

Repost 0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>