Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

24 articles avec desserts

Cupcakes framboises chocolat

Publié le par Plume et Fourchette

 

Cupcakes framboises chocolat 2 

 

Parce qu’il faut aussi manger, pourquoi ne pas faire des cupcakes!! Mes deux nièces en visite chez moi avaient envie de cuisiner alors on s’est lancé dans la confection de ces jolies petits gâteaux. J’ai pris la recette de base dans le livre « Cupcakes, cookies et macarons » chez Marabout Chef en y ajoutant framboises et chocolat au lait. Pour le glaçage, une recette de base toute simple additionnée de colorant rouge. Je manquais de beurre alors j’ai fait une demi recette mais je vous donne celle pour 12 cupcakes ou 24 mini cupcakes.

 

Cupcakes framboises chocolat 3

 

Génoise pour les cupcakes

 

Beurre pommade (température pièce)     125 g
Extrait de vanille     ½ c. à thé
Sucre     150 g
Œufs     2 gros
Farine     185 g
Poudre à pâte     1 c. à thé
Lait     80 ml
Framboises fraiches     ½ tasse (ou au goût)
Chocolat au lait en morceaux     ½ tasse (ou au goût)

 

Glaçage

 

Beurre pommade (température pièce)     125 g
Sucre en poudre     3 tasses
Extrait de vanille     1 c. à thé
Colorant rouge (au goût)

 

1 – Préchauffer le four à 350F. Graisser et fariner les moules à muffins ou tout simplement y placer des petites caissettes en papier.

 

2 – Fouetter, au batteur électrique, le beurre avec les œufs, le sucre et la vanille jusqu’à l’obtention d’un mélange léger et mousseux. Incorporer ensuite la farine et le lait un deux fois.

 

3 – Incorporer délicatement le chocolat puis les framboises.

 

4 – Répartir dans les moules à muffins et cuire au four environ 20 minutes pour les mini et 30 minutes pour les plus gros. Refroidir sur une grille.

 

5 – Pour le glaçage, battre tous les ingrédients ensemble et placer 15 minutes au frigo. Utiliser une poche à douille pour garnir les cupcakes refroidit. Décorer d’une belle framboise.

 

Cupcakes framboises chocolat

 

Publié dans Desserts

Partager cet article

Repost 0

Millefeuille aux fruits

Publié le par Plume et Fourchette

Mille feuilles aux fruits

 

Une belle petite recette toute simple et fraiche pour les soupers d’été. Découverte dans une émission de Donna Hay sur Zeste, je n’ai pas pu résister. La recette est pour 4 millefeuilles.

 

Pâtes à won-ton       8

Beurre fondu            50 ml

Sucre à glacer           15 + 15 ml pour déco

Crème à fouetter      125 ml

Bleuets                      125 ml

Framboises               125 ml

 

1 - Préchauffer le four à 350 °F. Placer les pâtes won-ton sur une plaque de cuisson recouverte d’une feuille de papier parchemin et badigeonner du beurre fondu des deux côtés.

 

2 - Placer la plaque au four et cuire les won-tons de 5 à 7 minutes. Ils doivent être bien dorés. Les sortir et laisser refroidir.

 

3 – Pendant ce temps, battre la crème avec 15 ml de sucre pour en faire de la crème fouettée.

 

4 – Assembler en superposant dans cet ordre : une pâte à won-ton, de la crème fouettée, des bleuets, une autre pâte de won-ton, de la crème fouettée à nouveau et des framboises.

 

5 – Saupoudrer du reste du sucre à glacer pour décorer et servir.

 

Publié dans Desserts

Partager cet article

Repost 0

Crème glacée sans sorbetière

Publié le par Plume et Fourchette

 

Desserts 0064

 

Depuis quelques années, j’ai vraiment envie de m’acheter une sorbetière. Je trouve ça festif. Moi, bouffe et festif, ça me rend heureuse.  Mais chaque fois que j’en prends une dans un magasin et me dirige vers la caisse pour payer,  je me rappelle mon dernier délire avec le déshydrateur (utilisé 2 fois) et je retourne ladite sorbetière sur la tablette. Alors, je cherchais inlassablement une recette de crème glacée sans avoir à me procurer une autre bébelle qui traînerait dans l’armoire. J’ai finalement trouvé ce petit bijou chez Fat Girl Trapped in a Skinny Body. Est-ce que c’est économique? Pas vraiment. Est-ce que c’est santé? Irch. Non. Mais décadent!? Oui!! C’est cochon à souhait et surtout d’une simplicité désarmante. Deux ingrédients de base et des saveurs à l’infini. La recette originale y allait avec deux tasses de fraises. J’ai plutôt opté pour la tradition en choisissant la vanille pour ce premier essai. Noix, chocolat, fruits, bonbons… œufs Cadbury : tout est possible!


Desserts 0091

  • Crème 35 % à fouetter     2 tasses (j’ai pris sans lactose pour mon homme)
  • Lait condensé sucré (Eagle Brand)          1 boîte de 14 oz (réduit en gras ici)
  • Gousses de vanille         2

 

1 – À l’aide d’un mélangeur, fouetter la crème pour obtenir des pics mous. Elle doit se tenir sans être trop rigide.


2 – Ajouter le lait condensé et continuer de mélanger pour 1 minute.


3 – Incorporer les grains de 2 gousses de vanille (ou ce qui vous plaît!).


4 – Transférer dans un grand plat de plastique avec couvercle ou dans plusieurs petits pots Masson (c’est mignon) puis mettre au congélateur de 6 à 8 heures (ou toute la nuit). 

 


Desserts 0072

 

Publié dans Desserts

Partager cet article

Repost 0

Chaussons aux pommes en pâte phyllo

Publié le par Plume et Fourchette

Chaussons 1

 Qui n’aime pas les chaussons aux pommes Pillsbury? C’est tellement bon! En manger seulement un, impossible.  Chaque fois que je passe devant ces petits rouleaux bleus à l’épicerie, je me retiens. Alors j’ai décidé de m’en faire mais en remplaçant la pâte feuilletée par de la pâte phyllo. Il y a plein de variation mais j’ai opté pour cette recette de Cathy's Kitchen Journey. Simple et efficace! Délicieux! Pour une quinzaine de chaussons voici la recette.

Chaussons 2

 4 tasses d’eau et 2 c. à soupe de jus de citron (facultatif, c’est pour faire tremper les morceaux de pommes coupées et éviter qu’ils ne brunissent. Je ne l’ai pas fait)

Pommes au goût      4
Beurre     2 c. à table
Cassonade     1 tasse
Cannelle moulue     1 c. à thé
Fécule de maïs      1 c. à table
Eau     1 c. à table

Pâte phyllo     un paquet (dégelé selon les instructions sur l’emballage)
Beurre fondu     plus ou moins ½ tasse pour badigeonner la pâte
Sucre en poudre     1 tasse
Lait     1 c. à table
Extrait de vanille     1 c. à thé

1 – Éplucher, enlever le cœur des pommes et les couper en fines tranches. (Ici vous pouvez plonger les tranches dans l’eau citronnée pour éviter qu’elles ne s’oxydent.)

 2 – Faire fondre le beurre dans une grande casserole à feu moyen et y ajouter les pommes (égouttées si vous les aviez placées dans l’eau citronnée). Cuire 2 minutes en brassant de temps en temps. Ajouter la cassonade et la cannelle et cuire encore 2 minutes en brassant.

 3 – Mélanger l’eau et la fécule de maïs dans un petit bol et ajouter aux pommes. Cuire encore 1 minute en remuant et retirer du feu pour que le mélange refroidisse.

4 – Préchauffer le four à 400F.

5 – Dérouler le paquet de pâte phyllo sur une surface propre et recouvrir d’une pellicule plastique puis d’un linge humide.

6 – Prendre une feuille de pâte et badigeonner la moitié d’une fine couche de beurre fondu. Replier. Ajouter une deuxième feuille, beurrer et replier (donnera 4 demis feuilles d’épaisseur). Couper en deux pour obtenir 2 longs rectangles.
*Vous pouvez aussi badigeonner une feuille complète et recommencer pour obtenir 4 feuilles complètes d’épaisseur que vous couperez alors en 4 rectangles. Je trouve ça plus simple en repliant 2 feuilles. C’est plus facile à manipuler.

 7 - Placer 2 c. à soupe du mélange de pommes en haut de chaque rectangles et plier pour former des triangles (j’ai un petit dessin ici avec la recette de pâtés à la viande en pâte phyllo). Bien presser les bords pour éviter que la préparation ne sorte au moment de la cuisson. Recommencer jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de mélange…ou plus de pâte phyllo! ;-)

8 – Placer sur une plaque recouverte de papier parchemin, badigeonner les chaussons de beurre et cuire au four pour 15-20 minutes ou jusqu’ils soit bien dorés. 

9 – Laisser refroidir avant de mettre le glaçage. Pour le préparer, vous n’avez qu’à mélanger le sucre en poudre, le lait et la vanille. Placer dans un Ziploc et couper un petit coin pour le répartir sur les chaussons.

  * Pour les congeler, ne mettez pas le glaçage.

Chaussons 3

 

Publié dans Desserts

Partager cet article

Repost 0

Panna cotta au gingembre, mousse et gelée de fraises et rhubarbe

Publié le par Plume et Fourchette

 

Desserts 7941

Je reviens en force avec cette splendide recette étagée. C’est beau et c’est bon! Je voulais essayer le panna cotta depuis un certain temps et cette recette m’inspirait grandement (merci à Hungry Cravings pour l’inspiration). Le mariage gingembre, fraises et rhubarbe est intéressant et la texture crémeuse de ce dessert est un vrai plaisir pour le palet! Pas trop lourd, c’est une gâterie parfaite pour les belles journées d’été! Ça vous prendra un peu de patience car il faut attendre entre chaque étage que le tout refroidisse et prenne mais ça vaut amplement le coup. La recette originale ne contenait pas de fraises mais je manquais de rhubarbe alors j’ai opté pour un mélange des deux. Pour 4 verrines.

 

Desserts 7934-copie-1

 

Pour le panna cotta

Lait    ¼ + ½  tasse

Gélatine    1¼ de c. à thé

Crème 35%     ¾ de tasse

Sucre      tasse

Gingembre frais râpé     1 c. à table

Extrait de vanille     ¼ de c. à thé

 

Pour la mousse et la gelée

Eau     1 + ⅛ + ⅛ tasse

Sucre     ½ tasse

Fraises et rhubarbe     ½ livre (225 g) en dés

Cannelle     une pincée

Gousse de vanille     une demi

Gélatine     1¼ + 1 c. à thé

Crème 35%     ½ tasse

Feuilles de menthe pour décorer

 

1 – Pour le panna cotta, placer ¼ de tasse de lait dans un petit bol et saupoudrer 1¼ c. à thé de gélatine. Dans une casserole à fond épais, mélanger ½ tasse de lait, la crème, le sucre et le gingembre. Chauffer doucement pour faire fondre le sucre et infuser le gingembre puis ajouter la préparation de gélatine et la vanille au fouet. Filtrer dans un bol et placer celui-ci dans un bain d’eau et de glaces pour refroidir la préparation. Quand le mélange commence à prendre légèrement, séparer dans quatre verrines et réfrigérer une heure ou jusqu’à ce que le mélange ait pris.

 

2 – Dans une autre casserole, combiner 1 tasse d’eau, les fraises, la rhubarbe, ½ tasse de sucre et la pincée de cannelle. Couper la ½ gousse de vanille en deux, gratter les grains et ajouter gousse  et grains dans la casserole. Porter à ébullition et diminuer le feu pour laisser mijoter 2-3 minutes (jusqu’à ce que la rhubarbe soit tendre). Laisser refroidir légèrement et retirer la gousse de vanille. Réduire en purée à l’aide d’un pied mélangeur. Diviser cette purée en deux parts égales dans de grands bols et réserver à température ambiante.

 

3 – Pour la mousse, saupoudrer 1¼ c. à thé de gélatine sur ⅛ de tasse d’eau dans un bol et faire fondre au four à micro-ondes (ou au bain-marie). Ajouter la moitié de la purée de fraises et rhubarbe et bien mélanger. Dans un autre bol, fouetter ½ tasse de crème pour former des pics fermes. Incorporer doucement ⅓ de cette crème fouettée au mélange fraise rhubarbe puis ajouter le reste de la crème fouettée délicatement. Diviser dans les verrines par-dessus le panna cotta refroidit et réfrigérer une heure ou jusqu’à ce que la mousse ait pris.

 

4 – Pour la gelée, saupoudrer 1 c. à thé de gélatine sur ⅛ de tasse d’eau dans un bol et faire fondre au four à micro-ondes (ou au bain-marie). Ajouter l’autre moitié de purée de fraises et rhubarbe. Refroidir dans un bain de glaces et d’eau et quand la préparation commence à prendre, diviser dans les 4 verrines. Réfrigérer une heure et servir décoré de feuilles de menthe. Ces verrines peuvent être préparées une journée à l’avance en les recouvrant d’une pellicule plastique.

    

 

 

Publié dans Desserts

Partager cet article

Repost 0

Macarons à la crème d’agrumes (citrus curd)

Publié le par Plume et Fourchette

Desserts 6965

Quand on décide de faire des macarons, il y a toujours la question : mais qu’est-ce que je fais de tous ces jaunes d’œufs? Alors pourquoi ne pas les utiliser aussi pour confectionner des macarons à la crème d’agrumes! Ici j’utilise crème d’agrumes pour traduire le terme « citrus curd » mais j’ai aussi vue pâte à tartiner aux agrumes et tartinade d’agrumes.  La plupart du temps elle est au citron (lemon curd) mais il y a toutes sortes de variantes. La « lemon curd » accompagne souvent scones et muffins dans les salons de thé anglais. Elle sert aussi de base pour les tartelettes au citron. J’ai décidé d’en faire une aux agrumes.

 

Pour les coques de macarons, j’ai utilisé la méthode à base de meringue française du magnifique livre de Gaëlle et Johan Crop, Macaron.  Ces deux jeunes chefs pâtissiers sont propriétaires de La Maison du Macaron située au 4479, de La Roche, Montréal. Le livre contient toutes sortes de recettes et d’idées pour se lancer dans la confection de ces petits délices français.

 

La recette de crème d’agrumes donne plus que nécessaire pour les macarons.  J’ai congelé le surplus pour usage ultérieur.

 

Desserts 6971

 

Crème d’agrumes

 

Le zeste d’une orange et d’un demi-citron    

Le jus d’une orange et d’un demi-pamplemousse      250 ml

Le jus d’un demi-citron     45 ml

Œufs entiers     2

Jaunes d’œufs     3

Sucre blanc     125 ml

Beurre non salé     100 ml en petits cubes

Une pincée de sel

 

1 – Dans une petite casserole, chauffer les jus et zestes d’agrumes et faire réduire à environ 125 ml (6-7 minutes). Refroidir.

 

2 – Dans un bol, fouetter les œufs, les jaunes d’œufs et le sucre pour obtenir un mélange mousseux. Ajouter la réduction de jus d’agrumes quand celle-ci est refroidit.

 

3 – Chauffer cette préparation au bain-marie en brassant constamment jusqu’à  consistance épaisse (environ 5 minutes). Retirer du feu. Ici vous pouvez filtrer le mélange pour enlever les zestes. Je ne l’ai pas fait.

 

4 – Ajouter le beurre et le sel et mélanger jusqu’à ce que le beurre soit complètement fondu. Réserver au frigo pour garnir les macarons.

 

 Les macarons (pour 25 macarons montés)

 

Blancs d’œufs     100 ml (3 blancs à la température ambiante)

Sucre blanc     90 g

Sucre en poudre     120 g

Poudre d’amande     120 g

 

1 – Préchauffer le four à 300F. Pour obtenir de beaux macarons lisses, tamiser la poudre d’amande et le sucre en poudre dans un bol.

 

2 – Dans un autre bol, monter les blancs en neige au batteur électrique à main. Quand les blancs commencent à être fermes, ajouter le sucre blanc sans cesser de battre (ici on peut ajouter du colorant si désiré). Les blancs doivent être très fermes.

 

3 – Verser les poudres d’amandes et de sucre sur la meringue en pluie et incorporer délicatement à l’aide d’une spatule.  Ramener toujours la masse vers le centre jusqu’à ce que le tout soit bien incorporé. Continuer ce mouvement pour obtenir la consistance désirée. Le mélange doit être lisse mais pas trop liquide (faire un ruban…)

 

4 – Tapisser une plaque à biscuits de papier parchemin. Placer la pâte à macarons dans une poche à douille munie d’une douille lisse et dresser des petits ronds de 4,5 cm de diamètre. Ici il faut laisser reposer pour qu’une petite croute se forme sur les macarons (ne colle plus au touché). Quand ils sont légèrement asséchés. Les enfourner pour 12 minutes. Refroidir complètement.

 

5 – Retourner la moitié des coques et garnir de la crème d’agrumes à l’aide d’une poche à douille. Fermer les macarons avec les coques restantes.  La partie la plus difficile encore une fois…placer les macarons dans un contenant hermétique et mettre au frigo pour 24 heures avant de les manger (maturation)!!! J’ai ajouté une petite touche « fancy » avec du chocolat blanc teinté de jaune…

 

Desserts 6959

 

 

 

 

Publié dans Desserts

Partager cet article

Repost 0

Macarons au chocolat

Publié le par Plume et Fourchette

Desserts 6939

 

Aussi incroyable que ça puisse paraître J’ai croqué dans mon premier macaron il y a moins d’un mois. Ce qui est encore plus incroyable c’est que j’ai fait deux séjours de deux mois à Paris sans jamais goûter à un seul macaron! Je sais, c’est un vrai péché pour une gourmande comme moi. Depuis ma venue tardive dans l’univers des blogs, je voyais ces mignons petits biscuits colorés et je ne comprenais pas vraiment le délire. Oui ils étaient bien jolis mais ils semblaient si compliqués à fabriquer pour un résultat que je croyais bien ordinaire. Oh! Jusqu’à ce que je prenne ma première bouchée. Surprise, plaisir et excitation! Wow! Rien d’ordinaire dans cette texture, ce goût, cette délicatesse. J’étais conquise!

 

Tellement conquise qu’il m’en fallait encore! J’avais goûté ces petites merveilles chez Paillard (Café-boulangerie sur la rue Saint-Jean à Québec) mais de retour chez moi, je ne pouvais m’empêcher d’y penser. Macaron, macaron, ma-ca-ron… mmmmm! La solution : en faire!

 

Avec toutes mes lectures sur le net, j’étais pour le moins effrayée. Ça semblait vraiment compliqué. C’est certaine que ce n’ai pas la pâtisserie la plus facile à réaliser. Patience, méthode et savoir-faire entre en ligne de compte mais je pense que si on prend son temps et qu’on veut vraiment, on peut y arriver. La preuve, la voilà! Tada! Mes premiers macarons à vie! Pas si mal non? En plus, je n’avais pas vraiment les bons outils de travail mais on se débrouille. J’ai eu bizarrement plus de difficulté avec la ganache qu’avec les coques. Je n’ai pas réussis l’émulsion et ça ressemblait plus à une sauce au chocolat. J’ai récupéré en faisant une crème au beurre mais c’était excellent.

 

Je vous donne un lien qui m’a été d’une utilité incroyable. Vous devez aller voir cette vidéo. J’ai suivi les instructions à la lettre et ça fonctionne. C’est super utile de voir le tour de main du chef Christophe Morel pour y arriver. C’est sur Stéphane L’Écuyer TV où vous trouverez plein d’autres clips intéressants.


Je vous donne la recette intégrale mais je n’ai fait qu’une demi pour commencer. Je ne voulais pas gaspiller tous ces beaux produits si jamais mon test échouait! Alors voilà, un peu de courage, le résultat est tellement gratifiant qu’il faut se lancer!!!

 

Desserts 6950

Blancs d’œufs     7

Sucre glace      50 g

Jus de citron     1 c. à thé

Sucre glace     450 g

Poudre d’amande     250 g

Poudre de cacao     40 g

Crème 35%     250 g

Chocolat (mi-sucré)     200g

Beurre non salé     35 g en petit cubes

 

 

1 – Dans un grand bol, à la mixette électrique, mélanger les blancs d’œufs, le jus de citron et 25 g de sucre et monter en neige très ferme. Après quelques minutes, ajouter l’autre 25 g de sucre et continuer à battre. Les blancs doivent être vraiment très fermes.

 

2 – Dans un autre bol, mélanger les 450 g de sucre à glacé, la poudre d’amande et le cacao. Tamiser ce mélange et verser en deux fois sur les blancs en neige. À l’aide d’une spatule, bien mélanger (macaronner) pour obtenir une pâte lisse et qui forme un ruban (voir le lien pour la vidéo).

 

3 – Placer le mélange dans une poche à douille avec une douille lisse. Sur une plaque recouverte de papier parchemin, former les coques en partant du centre (encore ici la vidéo est un must). Laisser reposer  de 15 à 30 minutes pour qu’il se forme une petite croute (les coques ne doivent plus être collantes au touché).

 

4 - Cuire à 350F pour 25 minutes

 

5 – Préparer la ganache en faisant chauffer la crème et en la versant sur le chocolat. Bien mélanger. Quand le mélange a tiédit, incorporer le beurre et faite une émulsion avec la mixette. Laisser refroidir.

 

6 – Laisser refroidir les coques et en retourner la moitié. Garnir ces moitiés de ganache et compléter avec une autre coque de grosseur similaire.

 

7 - Ici la partie la plus difficile! Les macarons ont besoin de 24 à 48 heures de maturation au frigo pour acquérir leur texture tant recherchée. Il faut donc attendre avant de les manger. Une vraie torture. Après les 24 à 48 heures, on peut les congeler.

 

 

Publié dans Desserts

Partager cet article

Repost 0

Gâteau Non Cuit

Publié le par Plume et Fourchette

Desserts 6717

Souvenir impérissable des noëls chez ma grand-maman Béa à Trois-Pistoles, ce « gâteau » faisait toujours des heureux! Certain l’appellent gâteau froid mais « par chez nous » c’est le gâteau non cuit. En fait c’est une recette très simple mais on l’aime pour la nostalgie, la facilité d’exécution et c’est vraiment bon en accompagnement d’un petit thé ou café. Voilà la recette transmise par ma mère qui lui à été transmise par la sienne etc.

Biscuits Village     Une boite de 1½ livre

Sucre en poudre     1½ livre (700 gr environ)

Café fort     1¼ tasse

Poudre de cacao     4 c. à table

Jaunes d’œuf     3

Beurre     2 c. à table

Sel une pincée

 

1 - Dans un grand bol, écraser les biscuits (mais pas trop petit).

2 – Dans un autre bol, fouetter tout les autres ingrédients et ajouter aux biscuits. Bien mélanger.

3 – Placer dans un plat carré (pyrex) de 9 pouces tapissé de papier ciré. Bien presser la préparation. Recouvrir d’une pellicule plastique et mettre au frigo quelques heures. Démouler et couper en carrés. Ça se congèle très bien.

 

 

 

 

Publié dans Desserts

Partager cet article

Repost 0

Moelleux au chocolat et noix de coco

Publié le par Plume et Fourchette

 


Macarons, « macaroons », congolais, rochers à la noix de coco, il y a de quoi être légèrement mélangé. Il y a les macarons français qui ressemblent à de mignons petits hamburgers multicolores. Ceux-ci sont confectionnés à partir de poudre d'amande, de sucre à glacé, de sucre et de blancs d'œufs et s'apparentent à la meringue. On joint habituellement deux « biscuits » par une ganache, une crème ou une confiture. Le « macaroon » anglais est plutôt fait à partir de blancs d'œufs, de sucre et de noix de coco. Les congolais et rochers à la noix de coco sont les termes français. Ce qui apporte encore plus de confusion, c'est que dans ma mémoire, des macarons ce sont des petites bouchées de chocolat au lait à la noix de coco qui venaient dans une boite en carton. Et la recette que j'ai fait ici est dérivée des « chewy chocolate macaroons » des américains mais ne contiennent pas de blanc d'œuf du tout. Allez savoir. La cuisine est parfois une source profonde de confusion.


Ce qui ne porte pas du tout à confusion c'est le sentiment de pur bonheur quand on croque dans un de ces moelleux. Le goût lointain des fameux macarons en boite de carton en plus onctueux, moelleux et riche (ici on ne peut passer sous silence l'apport du lait Eagle Brand!!). Un vrai délice. J'ai essayé d'en congeler pour éviter de les manger en une seule fois mais ça ne fonctionne pas vraiment. Même au congélateur ils restent souples et on les mange de toute façon.



Chocolat mi sucré ¾ de tasse de pépites ou 125 g autre

Lait condensé sucré (Eagle Brand) une boite de 14 onces

Noix de coco râpée 3 tasses

Noix de Grenoble hachées finement 1 tasse (ou pacanes)

Extrait de vanille 1 c. à thé

Sel ¼ de c. à thé


1 – Préchauffer le four à 350F.


2 – Dans une casserole, faire fondre le chocolat dans le lait condensé à feu doux en brassant sans arrêt.


3 – Retirer du feu et ajouter le reste des ingrédients. Bien incorporer.


4 - Déposer par portion d'environ une c. à table comble sur une plaque à biscuit recouverte d'un papier parchemin et mettre au four 10 minutes.

Publié dans Desserts

Partager cet article

Repost 0

Cupcakes de paresseux à la barre Mars

Publié le par Plume et Fourchette

Je ne sais pas si on peut vraiment parler d’une recette. C’est dans un livre de recette, il y a 4 ingrédients et une marche à suive…c’est donc une recette. Mais c’est tellement facile et c’est fait avec des ingrédients déjà préparés alors j’ai de la difficulté à qualifier ça de recette. J’ai vu cette préparation sous différentes formes: en barres, en carré, en boules…ici ça ressemble à des petits cupcakes. Dans le livre ils appellent ça ‘‘gâteau sans cuisson’‘. Mais pour moi un gâteau sans cuisson ou gâteau non-cuit, c’est complètement autre chose. Avec des biscuits Graham écrasés, du cacao et du café. Une toute autre histoire qui se concocte pour ma part dans le temps des fêtes. Mais revenons-en à cette non-recette trouvé dans mon livre de chevet depuis quelques semaines ‘‘Cupcakes, cookies et macarons’‘ de Marabout Chef. J’en suis ici à ma 3e recette. Je recevais une gang, c’était vraiment trop facile alors voilà!! On demandait du chocolat au lait mais je trouvais ça déjà assez ‘‘junke’‘ alors j’ai utilisé du mi-amer. La recette dit que c’est pour 12 pièces…j’en ai plutôt fait une vingtaine. Je vous conseil donc d’acheter une barre Mars de plus pour la déco ou comme moi, vous pouvez mettre des flocons de noix de coco!!


Barre Mars 5 (ou 6!!)

Beurre 50 g

Céréales Rice Krispies 120 g

Chocolat mi-amer fondu 200 g


1-Placer des petites caissettes de papier au fond de moule à muffins (une vingtaine).


2-Faire fondre dans une petite casserole à feu doux 4 barres Mars que vous aurez préalablement haché avec le beurre. Remuer régulièrement. Réserver la 5e (et 6e) barre pour la déco.


3-Quand les barres Mars et le beurre sont fondus et forme une pâte lisse, retirer du feu et ajouter les Rice Krispies.


4-Répartir dans les moules à muffins. Verser le chocolat fondu sur le dessus et décorer d’une fine tranche de barre Mars ou avec de la noix de coco.

Faire prendre 30 minutes au frigo.

 

 

Publié dans Desserts

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 > >>