Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

16 articles avec entrees

Ceviche pétoncles avocat

Publié le par Plume et Fourchette

Ceviche pétoncles avocat

Lors d’une escapade d’amoureux à Ottawa, nous nous sommes payé la traite au restaurant Navarra dans le ByWard Market. Wow! Quelle expérience. On peut décrire le Navarra comme un restaurant de cuisine espagnole/mexicaine ou Basque moderne. On y savoure des tapas très originaux et délicieux. La facture n’est pas à la portée de toutes les bourses, mais pour une occasion bien spéciale, pourquoi ne pas se gâter un peu! J’ai essayé de reproduire ici (bien humblement) le Ceviche de Vieras qui m’a totalement conquise. Bon, ça ne ressemble pas vraiment et il me manque beaucoup trop des petites touches du chef Rodriguez qui font la magie de ce plat, mais je pense que ma version est tout de même délicieuse et pleine de fraîcheur! Je l’ai servi en entrée. La recette est pour 2 personnes.

Ceviche pétoncles avocat

Pétoncles moyens bien frais une dizaine

Marinade Jus de 2 limes Oignon doux haché 2 c. à soupe Céleri haché 5 cm d’une belle branche Coriandre fraiche hachée 2 c. à soupe Gingembre frais haché 1 tranche d’un centimètre Jalapeño frais ½ en morceaux (avec ou sans pépin, selon la force que vous désirez) Sel poivre

Lait de noix de coco 3 c. à soupe

Coriandre et Jalapeño haché pour la présentation.

1 – Mélanger tous les ingrédients de la marinade (sauf le lait de coco), et laisser reposer 20 minutes au frigo.

2 – Passer la marinade au mélangeur. Réserver.

3 – Couper les pétoncles en fines tranches et les déposer dans un bol avec la marinade et placer au réfrigérateur pour 20 minutes.

4 – Pour dresser les 2 assiettes, couper un avocat en tranches et déposer une moitié dans chaque assiette.

5 – Ajouter les pétoncles sur les avocats en les retirant de la marinade avec une cuillère trouée. Conserver la marinade.

6 – Repasser la marinade au mélangeur avec les 3 c. à soupe de lait de coco pour donner une belle sauce et verser la sur les pétoncles et au fond de chaque assiette (au complet).

7 – Garnir de coriandre et de dés de Jalapeño. Saler et poivrer. Mmmmmmm!

Publié dans Entrées

Partager cet article

Repost 0

Salsa maison

Publié le par Plume et Fourchette

Salsa maison

Lors d’un souper chez moi il y a quelque temps, j’ai reçu en cadeau d’hôtesse un beau pot de salsa maison de mon ami Guy. Elle était vraiment délicieuse et je lui ai évidemment piqué la recette! En fait c’était une recette qu’il tenait d’une amie qui la tenait elle-même de sa mère… alors pour le crédit recette, c’est un peu compliqué. Merci donc à Guy et Amélie et sa maman Lucie pour cette bonne recette qui s’est rendue jusqu’à moi! Merci aussi à Bruno (Jardins Adam et Ève) pour les magnifiques tomates roses qui ont servi à concocter la salsa. Vous pouvez opter pour des tomates rouges ou des tomates en canne (les 12 tomates m’ont donné l’équivalent de 3 boîtes de 500 ml). Voici les quantités et les ingrédients que j’ai utilisés et qui m’ont donné environ 6 tasses.

Salsa maison

Tomates roses 12
Oignon espagnol (gros) ½
Poivrons (rouges et verts) 4
Piments jalapeños 3 (en enlevant une bonne partie des graines)
Ail 2 gousses
Vinaigre blanc 1/3 de tasse
Sucre 2 c. à soupe (les tomates roses sont déjà assez sucrées)
Sel 1 c. à soupe
Coriandre fraîche (facultatif, au goût)

1 - Couper tomates et légumes en petits cubes (c'est au goût pour la grosseur des morceaux!).

2 - Placer tous les ingrédients dans une grosse casserole (à l'exception de la coriandre) et faire cuire à feu doux durant 1 heure.

3 - Une fois la cuisson terminée, prélever 2 tasses du mélange pour en faire de la purée (mélangeur à main ou « blender ») et réserver. Cela aidera à donner une texture onctueuse à la salsa. Si vous préférez une salsa plus « chunky », sauter cette étape.

4 - Égoutter le reste du mélange à l'aide d'une passoire. Guy me conseillait de garder ce précieux liquide comme base de soupe... bonne idée!

5 - Remettre la salsa dans la casserole et y incorporer la purée. Ajouter la coriandre fraîche hachée si désiré (j'en ai mis une bonne poignée) et mettre en pot.

Salsa maison

Publié dans Entrées

Partager cet article

Repost 0

Salade Pomme- Avocat (Mangeons en tournée #1)

Publié le par Plume et Fourchette

salade avocat pomme


Vous avez peut-être remarqué que j'ai totalement délaissé mon blog depuis quelques mois. C'est pour une bonne raison: je travaille trop! Musique, musique, c'est fantastique mais les recettes ont pris le bord un peu. Comme je suis dans une chambre d'hôtel depuis un bout et pour encore un certain temps j'ai décidé de faire une petite série spéciale. Mangeons en tournée!! Alors voici la première de ces merveilleuses recettes. Comme les ingrédients sont limités (je suis à pied) et les techniques culinaires restreintes (euh, chambre d'hôtel!), on restera dans la simplicité. Voilà la recette d'aujourd'hui. Une petite salade rafraichissante de pomme et d'avocat. Je vous dit, quand on mange trois fois par jour à la cafétéria des employés d'un casino américain, la fraicheur est bienvenue (friture: plus capable!!!). En passant la photo n'est pas fantastique car il faisait nuit et je n'ai pas de "lightbox" sous la main... ;-)

Voilà!

 

Avocat     1 moyen

Pomme verte     1 moyenne

Parmesan frais     1 c. à soupe

Le jus d'un quartier de lime

Sirop d'érable    ½ c. à thé

Herbes italiennes

Sel et poivre

 

1 - Éplucher la pomme et couper en fines tranches. Réserver dans un bol.

2 - Préparer l'avocat et le couper aussi en fines tranches. Ajouter à la pomme.

3 - Faire des copeaux avec le parmesan ou le couper en petits morceaux. Mettre dans le bol!

4 - Arroser du jus de lime, du sirop d'érable et assaisonner. Mélanger délicatement et savourer avec des petits biscuits à la pistache.

 

Publié dans Entrées

Partager cet article

Repost 0

Rouleaux de printemps

Publié le par Plume et Fourchette

Entrees 0767


Je vous le dis,  j’en mangerais dix minimum et je boirais surement un litre de cette sauce!! J’ai toujours adoré ce délice asiatique, frais comme tout. Après plusieurs essaies je trouve vraiment que la recette de Hong Hà Nguyen faite lors d’une émission d’à la di Stasio il y a quelques années est la meilleure. C’est simple et c’est ce qu’on aime. Des ingrédients frais et le tour est joué. Ma seule modification est d’ajouter du Sambal Olek à la sauce parce que j’adore le piquant mais c’est facultatif. On peut aussi remplacer la menthe par de la coriandre fraiche, ajouter du porc cuit etc. Les possibilités sont infinies mais c’est vraiment excellent  avec cette recette. Les ingrédients pour les rouleaux n’en donne que deux mais je vous le dis…triplez la recette et plus!! Il y a de la sauce pour plusieurs rouleaux.

 

Entrees 0765

 

Pour les rouleaux

 

Crevettes      2 grosses, cuites, décortiquées et coupées en 2 sur la longueur

Feuilles de menthe    4

Vermicelle de riz     ½ tasse cuit

Fèves germées     une petite poignée

Feuille de laitue    Partie tendre pour ne pas percer les galettes de riz

Galettes de riz     2 de 28 cm (J’ai utilisé des 22 cm)

Ciboulette orientale    facultatif (je n’en ai pas mis)

 

Pour la sauce

 

Bouillon de poulet      ¾ de tasse

Sauce hoisin     1/3 de tasse

Beurre d’arachide     3 c. à soupe

Ail     1 gousse hachée très finement

Sambal Olek     1 c. à thé  facultatif

Graines de sésame     facultatif pour saupoudrer la sauce

 

1 – Préparer la sauce en portant le bouillon de poulet à ébullition dans une petite casserole et en y ajoutant tous les ingrédients au fouet. (Sauf les graines de sésame pour la présentation). Moi je la mets au froid mais elle peut se servir chaude.

 

2 – Se faire une petite mise en place avec tous les ingrédients servant à confectionner les rouleaux et  faire tremper les feuilles de riz (je les fais une à la fois) dans de l’eau chaude (robinet) une trentaine de secondes. J’ai utilisé un pyrex à tarte pour les tremper…juste la bonne grosseur pour les 22 cm.

 

3 – Garder à l’esprit que les galettes de riz sont fragile à percer alors on commence plutôt par ce qui est mou pour l’extérieur. Je mets en ordre :

Crevettes, feuille de menthe, un peu de vermicelle de riz, salade, fèves germées et encore un peu de vermicelle. Rabattre les côtés vers la garniture et rouler en gardant une certaine pression. Ici un petit vidéo qui montre bien comment faire.

 

4 – Déguster avec la sauce aux arachide en essayant de ne pas lécher le fond du plat à la fin!!

 

Rouleaux de printemps

 

 

Publié dans Entrées

Partager cet article

Repost 0

Saumon séché à l’érable

Publié le par Plume et Fourchette

Entrees 0478


Nouvelle bébelle, nouvelle recette! Depuis un petit bout je me cherchais un déshydrateur. C’est la faute à Martine des Banlieusardises. Avec ses belles recettes de saumon, truite et autres délices déshydratés, comment faire autrement! Alors j’en ai finalement trouvé un  de marque Salton à 50$ chez Canadian Tire et je me suis laissé tenter. Disons que c’est comme un petit four  en plastique à très basse température et ventilation constante. On peut y déshydrater des fruits, des légumes, des herbes, des fleurs et des viandes et poissons. Moi qui trippe sur le « beef jerky » et autre « junk » du genre, voilà la bébelle parfaite pour moi!!

Mon premier essai vient donc du site des Banlieusardises avec son « Saumon séché confit à l’érable ». Un vrai délice. J’aurais dû en faire plus parce que le jour même on avait déjà tout mangé. Voilà pourquoi les photos ne sont pas très représentatives mais je vais refaire la recette c’est certain et je reprendrai de nouveaux clichés.

 

Entrees 0492

 

Filet de saumon     1 filet (la partie la plus épaisse)

Sauce soya     4 c. à soupe

Sirop d’érable     4 c. à soupe

Jus de citron     1 c. à soupe

Huile de sésame grillé     1 c. à soupe

 

1 -  Enlever la peau du saumon et vérifier qu’il ne reste plus d’arrêtes. Couper le filet en tranches très minces. Pour obtenir de beaux morceaux, trancher en diagonale.

 

2 – Mélanger tous les autres ingrédients dans un bol et y ajouter les tranches de saumon. Mélanger délicatement pour bien enrober tous les morceaux. Mariner 30  minutes à température ambiante.

 

3 – Placer les tranches de saumon sur les plateaux du déshydrateur sans les superposer. Déshydrater pour environ 5 heures. Le saumon devient transparent et souple. Savoureux!!

 

Publié dans Entrées

Partager cet article

Repost 0

Tartare de saumon lait de coco et courgette

Publié le par Plume et Fourchette

Entrees 9038


J’ai déjà fait un tartare de saumon avec des pommes vertes ici mais quand j’ai vu cette recette sur le site de À la Di Stasio je n'ai pas eu le choix d’essayer. J’ai un petit faible pour la noix de coco alors je trouvais le mélange vraiment intéressant. Je n’ai pas été déçu, c’est vraiment très bon, le croquant des courgettes est agréable et  le petit « oumf » du piment d’Espelette on adore. À refaire c’est certain.


J’ai fait seulement le tartare sans les garnitures proposées sur le site de Josée et c’était parfait pour moi. Avec un peu plus de temps, j’essayerai peut-être la recette au complet. Donne 4 portions.


Lait de noix de coco (léger pour moi)     ½ tasse

Gingembre frais haché    1 c. à soupe

Le jus de 1 lime et un peu de zeste râpé

Filet de saumon frais sans la peau     11 oz

Courgette     ½ coupée en petits dés

Blanc de poireau     2 c. soupe en petites dés (elle met de l’oignon rouge)

Huile d’olive    un bon filet

Piment d’Espelette au goût

Sel et poivre

 

1 – Couper le saumon en petits cubes.

2 – Porter à ébullition le lait de coco, le gingembre et le jus de lime dans une petite casserole. Diminuer le feu à moyen et faire réduire le mélange de moitié. Passer le tout dans un tamis pour garder seulement le liquide. Laisser refroidir.

3 – Une fois à température ambiante, incorporer au cubes de saumon et mariner au réfrigérateur pour une quinzaine de minutes.

4 – Ajouter le reste des ingrédients et servir.

 

Entrees 9041

 

Publié dans Entrées

Partager cet article

Repost 0

Petites Pizzas Egg Rolls au Four

Publié le par Plume et Fourchette

Entrees 9068


 

Oui, oui, c’est au four parce que c’est  une merveilleuse option santé réfléchie et que je surveille ma ligne. Euh, non. Je l’avoue sans aucune gène, ça serait vraiment meilleur frit. Mais comme je n’ai pas de friteuse, on va jouer la carte de la santé. C’est aussi très bon au four (sans blague).


Ces mignonnes pizzas pochettes maison son faites avec des carrés de pâte à egg roll. Merci à Toutou pour le snack de fin de soirée (de tôt le matin devrais-je dire) que j’ai trouvé tellement délicieux et génial que j’ai eu envie de le reproduire. J’ai trouvé plusieurs recettes sur différents sites et j’ai adapté celle-ci. En fait, vous pouvez mettre la garniture qui vous chante. C’est la beauté de ces petites merveilles, on y va de sa garniture préférée et hop, des dizaines de petites bouchées juste comme on les aime!

 

Entrees 9076


La recette est pour une cinquantaine de pizzas egg rolls, à congeler et déguster en revenant d’une sortie, après une gig (je parle ici à mes amis musiciens) ou tout simplement quand on a aucune idée quoi manger et qu’il ne reste plus rien dans le frigo!

 

 

Saucisses tomates basilic (ou italiennes)     4

Poivron vert     ½ haché finement

Poivron rouge     ½ haché finement

Oignon doux     ½ haché finement

Champignons     une dizaine coupés en deux et tranchés

Salami prosciutto     paquet de 150 g haché finement

Mozzarella râpée     400 g

Sauce à pizza     500 ml

Pâte à egg rolls     2  paquets (dans le surgelé)

Huile d’olive

 

1 – Dans une assez grande poêle,  chauffer 1 c. à soupe d’huile d’olive. Retirer la peau des saucisses et faire revenir la chair pour environ cinq minutes.

 

2 – Ajouter les légumes et cuire jusqu’à ce qu’ils soient tendres.

 

3 – Retirer du feu et placer la préparation dans une passoire pour égoutter. Laisser refroidir.

 

4 – Dans un grand bol, mélanger la préparation saucisse/làgumes, le salami, la sauce à pizza et le fromage.

 

5 – Placer une c. à soupe du mélange au centre d’un carré de pâte à egg roll et bien fermer en repliant la pâte et en collant les rebords avec un peu d’eau. On peut plier comme des egg rolls, moi j’ai opté pour cette technique :

 

Pizza egg roll2

 

6 – Placer les pizzas sur une plaque à biscuits recouverte de papier parchemin et cuire une vingtaine de minutes à 425F en retournant une fois.

 

Publié dans Entrées

Partager cet article

Repost 0

Cantaloup et prosciutto

Publié le par Plume et Fourchette

Entrees 2797

Je pense que je m’ennuie de l’été. Alors une petite publication estivale pour faire comme si! On se ferme les yeux, on prend une grosse bouchée et on s’imagine au soleil avec une belle brise du sud.

 

C’est rien de compliqué,  quelques belles tranches de cantaloup avec du proscuitto. Un peu de poivre noir au moulin et hop…summer time!


Entrees 2796

Publié dans Entrées

Partager cet article

Repost 0

Filet de porc séché aux fines herbes

Publié le par Plume et Fourchette

Filet de porc séché au sel

Pour faire honneur à ma résolution de 2010 de diminuer ma consommation de sucre (j’ai bien dit diminuer…faut pas rêver!) je commence l’année avec une recette qui utilise son opposé : le sel! Je sais, je sais c’est pas vraiment mieux que le sucre question santé mais qui n’a jamais abusé des bonnes choses me lance la première salade. Cette recette s’est propagée sur la blogosphère culinaire (j’ai trouvé chezIsa) comme un virus et on comprend pourquoi. C’est tellement facile (je dirais presque niaiseux!!) pour un résultat si surprenant qu’on ne peut pas passer à côté et on veut l’essayer au plus vite. Le résultat donne un peu la texture d’un gravlax mélangé à un saucisson. C’est vraiment incroyable! J’ai servi à Noël et mon père m’a demandé la recette 2-3 fois (et il en a fait finalement)!! Alors voici la procédure.

Filet de porc (pas trop épais)     1

Gros sel (de Guérande de préférence)

Herbes de Provence (Ou autre…la prochaine fois j’essaie au poivre)

Un torchon à vaisselle en coton (Attention qu’il ne sente pas la lessive ou l’assouplisseur car le filet pourrait absorber l’odeur)

1 – Enrober le filet de porc de gros sel (partout partout car le sel sert à « cuire » la viande) et ensuite les herbes. Enrouler bien serré dans un torchon propre et placer dans le tiroir à légume de quatre à cinq jours. That’s it! Couper en tranches fines et servir en apéro.

La prochaine fois j’essayerai d’ajouter un peu de sucre (comme le gravlax) pour adoucir. Ou peut-être que non…faut bien que je tienne le coup avec ma résolution!

Publié dans Entrées

Partager cet article

Repost 0

Salade d’orzo méditerranéenne

Publié le par Plume et Fourchette



Une petite salade de pâtes à savourer entre amis! J’avais fait cette recette pour une soirée bouchées et tapas et tout le monde à bien apprécié. Une recette pour profiter de l’été au soleil (qu’on attend toujours!). Je me suis inspirée grandement de celle-ci. Dans la recette originale, il y avait toutefois 2 tasses de bébés épinards que vous pouvez ajouter si ça vous chante et les olives noires étaient des Kalamata. Pour ceux qui se demande ce qu’est l’orzo, c’est une pâte alimentaire qui ressemble à du riz. La recette est pour 4 personnes.

 



Orzo non cuit 1 tasse
Tomates séchées hachées ½ tasse
Oignon rouge haché finement 3 c. à soupe
Olives noires hachées 3 c. à soupe
Poivre ½ c. à thé
Sel ¼ c. à thé
Cœurs d’artichauts marinées Un pot de 6 onces
Feta en petits cubes ¾ de tasse (je prends le Apetina aux herbes et épices)

1. Cuire l’orzo selon les indications du paquet. Rincer à l’eau froide.
2. Combiner avec les ingrédients jusqu’au sel.
3. Égoutter les artichauts en conservant la marinade (le jus …). Les couper grossièrement.
4. Ajouter les artichauts, la marinade et le feta au reste de la salade et mélanger délicatement. On peut garder un peu de feta pour saupoudrer au moment de servir.



Publié dans Entrées

Partager cet article

Repost 0

1 2 > >>